Athlétisme

Le perchiste Ben Broeders s'impose à Paris avec 5m80

Ben Broeders a remporté la manche de Paris en Diamond League au saut à la perche.
18 juin 2022 à 20:33Temps de lecture1 min
Par Belga

Ben Broeders s'est offert une victoire de prestige samedi soir à Paris. La Louvaniste a remporté le concours de saut à la perche dans la 7e des 13 manches de la Ligue de Diamant. Il a franchi 5m80, à 5 centimètres de son nouveau record national réalisé la semaine dernière.

Broeders, qui est déjà assuré de participer aux Mondiaux de Eugene et à l'Euro de Munich cet été, a réussi 5m80 à son premier essai. Le favori local le Français Renaud Lavillenie a aussi effacé cette hauteur mais a eu besoin de davantage d'essais. Il se classe deuxième.

Seuls trois athlètes belges ont remporté dans le passé une manche de la Ligue de Diamant: Kevin Borlée, Philip Milanov et Nafi Thiam. Au classement de la perche de cette Ligue des Diamant, Broeders est désormais deuxième derrière le détenteur du record du monde Mondo Duplantis. Le Suédois était absent à Paris.

"Aucune raison de ne pas être en compétition pour les prix à Eugene"

"Il n'y a aucune raison de supposer que je ne serai pas en compétition pour des prix là-bas", a-t-il déclaré après cette victoire.

"La chaleur était intense et éreintante. Mais il y avait suffisamment de pause entre les sauts pour que je récupère bien", a commencé Broeders en racontant sa soirée à Paris. "A 5m80, je suis passé très souplement. Il a encore fallu attendre un moment en suspense car Renaud Lavillenie avait un autre essai à la fin, mais tout est bien qui finit bien."

"Paris n'était pas prévu à mon programme et la décision de venir n'a pas été facile à prendre, mais j'ai senti que c'était peut-être la chance de ma carrière de gagner un meeting de la Ligue de Diamant", a déclaré le détenteur du record de Belgique (5m85).

La victoire à Paris est un encouragement avant Eugene. "Quelque chose comme ça donne de la confiance pour les Mondiaux où j'aimerais sauter 5m90. Ce concours est une autre confirmation que je travaille bien. Maintenant, je ne peux pas changer grand-chose. Il n'y a aucune raison de supposer que je ne serai pas en compétition pour les prix à Eugene", a conclu Broeders.

Sur le même sujet

Ben Broeders après sa qualification pour la finale : "Il y a de la place pour tout le monde et pour moi aussi"

Athlétisme

Articles recommandés pour vous