Icône représentant un article audio.

California Dreaming

Le pendant américain des Beatles : les Monkees

California Dreaming

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Quelques soupirs de nostalgie, mais surtout de bons souvenirs télévisuels pour les plus de 50 ans… Souvenez-vous de ces après-midi très 70’s où la télé française nous abreuvait de séries américaines en vogue dans les années soixante.

''Au pays des géants'', ''Le tunnel du temps'', ''Ma sorcière bien-aimée'', ''Bonanza'', ''Le fugitif'', ''Les arpents verts'', ''Cher Oncle Bill'', ''Max la menace''… J’en passe. Que de souvenirs d’enfance, toutes ces séries américaines rediffusées dès les années 70 par le biais de la télé française. Aventure, frissons, western, futurs sans limites et aussi rock’n’roll ! Vous vous souvenez des Monkees ?

© Tous droits réservés

Une bande de jeunes musiciens dans le vent, non pas de Liverpool, mais bien de Los Angeles… ? Mais oui ! Le succès ensoleillé des années 60. Le Pitch est simple. Quatre jeunes musiciens de Los Angeles à la recherche du succès. Leurs aventures vont agiter le paysage audiovisuel américain de 1966 à 1968 pendant 58 épisodes. Des aventures pas très éloignées de ce que nous avons connu avec les sitcoms des années 90. The Monkees, c’est la petite revanche américaine sur le succès indécent des Beatles. Cheveux longs, juste ce qu’il faut, humour potache, situations absurdes et bien sûr quelques chansons. A l’origine, le casting fut délirant : on a vu auditionner de sympathiques jeunes gens alors peu connus : Stephen Stills, Harry Nilsson ou Van Dyke Parks ! On pourrait écrire un livre tant, cette série a été riche en rebondissements, du moins plus que le scénario. Et le groupe fut aussi réellement créé d’après la série… Incroyable !

Loading...

Articles recommandés pour vous