Regions

Le parking du Lac de la Plate-Taille va devenir payant !

Borne de paiement pour parking

Depuis quelques semaines, des travaux de réaménagement sont en cours sur le site des Lacs de l’Eau d’Heure et plus particulièrement, sur le site du Lac de la Plate-Taille. Ces travaux ont révélé l’installation de nouvelles barrières d’entrée et bornes de paiement. Dans quelques semaines, il faudra donc payer un euro de l’heure pour s’y parquer. Or jusqu’ici, le parking était totalement gratuit. Une information qui fait grogner les riverains, habitués de s’y rendre.

 

Si vous comptiez passer vos vacances d’été à la Plate-Taille, prévoyez un budget parking ! Depuis quelques jours, des barrières ainsi que des bornes de stationnement sont visibles à l’entrée du parking du site. Avant, il était possible de s’y rendre et de se garer gratuitement pour profiter du cadre. Mais dans quelques semaines, cela ne sera désormais plus possible.

Barrières à l’entrée du site de la Plate-Taille
Barrières à l’entrée du site de la Plate-Taille Valérie Finet

Actuellement, il est encore possible de se rendre sur le site, sans devoir payer le parking. Les barrières sont levées et les bornes inactives. Cependant, l’ASBL en charge du domaine le confirme : l’objectif à moyen termes sera bel et bien de rendre le parking payant pour l’ensemble des personnes voulant y accéder. Le tarif sera d’un euro par heure et serait effectif dans quelques semaines. Les bénéfices seront directement réinjectés dans le réaménagement des infrastructures aux Lacs de l’Eau d’Heure et permettront d’engager plus de personnel, selon l’ASBL en charge du domaine.

L’objectif premier de cette mesure est d’encourager les visiteurs à se rendre sur d’autres endroits du domaine, tel que celui de Falemprise : "Le parking payant part d’une volonté d’essayer de désengorger au maximum le parking de la Plate-Taille pour orienter le public vers Falemprise, où on a créé un nouvel espace de baignade et de barbecue. On espère attirer pas mal de monde là-bas." ajoute le porte-parole de l’ASBL des Lacs de l’Eau d’Heure, Philippe Fourmeau. Par ailleurs, grâce à cette nouvelle mesure, l’ASBL espère diminuer la pollution sur le site, souvent soumis à de nombreuses incivilités.

Une information qui ne plaît pas aux riverains qui viennent régulièrement sur le site : "Je suis outrée de ne pas avoir été informée de ce changement important de notre quotidien. En tant que riveraine, mon souhait est de pouvoir continuer à profiter de cet endroit apaisant en fin de journée après le boulot, sans devoir prélever un budget balade pédestre de mon salaire." nous explique l’une d’entre-eux. Sur les réseaux sociaux, le ton monte également. Certains se disent déçus de ne pas avoir été prévenu. D’autres se disent choqués de devoir payer pour avoir accès au parking. Pour l’instant, aucun tarif préférentiel n’a été pensé pour les habitués du site. Les barrières seront activées d’ici quelques semaines. Après quoi, une phase test sera enclenchée et si besoin, des réajustements seront établis.

Sur le même sujet

Depuis la pandémie, les habitants de la région de Charleroi produisent plus de déchets résiduels, qui ne sont pas recyclés

Regions

Charleroi : trois puéricultrices devant le tribunal correctionnel

Regions

Articles recommandés pour vous