Regions

Le monde agricole est de plus en plus conscient de son rôle face aux défis climatiques

Les vaches qui passent de l’étable à la prairie comme ici à Emines, c’est la solution pour limiter l’émission de méthane, puissant gaz à effet de serre.
03 nov. 2021 à 19:15Temps de lecture1 min
Par Anne-Françoise Moens

La COP 26 a pris un engagement : celui de réduire de 30% les émissions de méthane d’ici 2030. Le méthane, un puissant gaz à effet de serre, est notamment produit par la digestion des vaches et est donc responsable d’une partie des émissions de gaz à effet de serre. Les vaches ne se doutent probablement pas qu’elles font l’objet d’un enjeu environnemental.

Les agriculteurs sont souvent pointés du doigt en matière d’environnement mais la Belgique n’est pas un mauvais élève. De nombreuses initiatives sont d’ailleurs mises en place pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le monde agricole.

Chez Adrien Paquet est éleveur de Bleu-Blanc-Belge à Dorinne. Dans sa prairie, au milieu des vaches, le méthane fait l’objet d’observations par les facultés de Gembloux. "Grâce à cette station de recherche, on a pu conclure que la prairie est un énorme puits de carbone. Elle stocke le carbone toute l’année dans la terre. Ça compense donc les émissions de méthane de la vache. Donc l’écosystème prairie + vache ne produit quasiment pas de gaz à effet de serre" explique Adrien Paquet.

La clé serait donc bien le lien permanent de la vache à la prairie, à l’inverse de ces élevages dits "hors-sol" que l’on peut voir dans d’immenses fermes aux Etats-Unis par exemple.

Comme tout un chacun, l’éleveur a sa responsabilité en matière d’émission à effet de serre.
Certaines exploitations l’ont bien compris et optent pour une double stratégie. C’est le cas de Manu Tilmant, éleveur à Emines. Il a opté pour l’économie circulaire, le circuit local. Mais pas seulement. "On a replanté des haies, des arbres fruitiers et sur nos terres on cultive de quoi donner à manger à nos porcs et à nos vaches et ensuite, le fumier sert à nourrir les sols. Et nos porcelets viennent de Perwez à 20 minutes d’ici"

Souvent pointé du doigt, le monde agricole est de plus en plus conscient de son rôle face aux défis climatiques. Le monde agricole Belge produit 8% des émissions de gaz à effet de serre pour une moyenne de 25 pourcents à l’échelle mondiale.


 

Sur le même sujet:

Sur le même sujet

Des paysans bios à poil à cause de la nouvelle PAC ? "À peu près 80% des aides attribuées au bio vont disparaître"

Monde Europe

Reprendre une ferme ? Quasiment impossible pour un jeune agriculteur, "les montants sont colossaux"

Articles recommandés pour vous