UEFA Euro - Football

Le message touchant de Marcus Rashford après les insultes racistes à son encontre

Marcus Rashford a exprimé sa fierté par rapport à ses origines et remercié les personnes qui l’ont soutenu.
12 juil. 2021 à 21:02Temps de lecture2 min
Par Jérôme Jordens

Victime de racisme sur les réseaux sociaux comme ses coéquipiers Jadon Sancho et Bukayo Saka après avoir manqué leur tir au but en finale de l’Euro, Marcus Rashford a réagi sur les réseaux sociaux pour exprimer sa déception d’avoir manqué un tir au but décisif qui aurait marqué l’histoire du football anglais mais aussi et surtout pour affirmer sa fierté par rapport à sa couleur de peau et remercier les personnes qui l’ont soutenu dans cette épreuve difficile.

Le joueur de Manchester United a également posté des photos de lettres de soutien envoyées par de jeunes supporters anglais ainsi que d’une fresque à son effigie sur laquelle figuraient des insultes racistes recouvertes par des cœurs et des mots d’encouragement.

Voici en français le message touchant du joueur de 23 ans :

"Je ne sais même pas par où commencer et je ne sais même pas comment mettre des mots sur ce que je ressens actuellement. J’ai vécu une saison difficile, je pense que tout le monde l’a clairement vu et je suis probablement arrivé dans cette finale avec un manque de confiance. J’ai souvent pris mes responsabilités sur penalty mais j’ai senti que quelque chose n’allait pas. Pendant la longue course vers le ballon, j’ai gagné un peu de temps et malheureusement le résultat n’a pas été celui attendu.

J’ai senti que j’avais laissé tomber mes coéquipiers, que j’avais laissé tomber tout le monde. Un penalty, c’est tout ce qui m’a été demandé pour aider l’équipe. Je peux marquer des penaltys dans mes rêves, pourquoi pas celui-là ? C’est resté dans ma tête sans arrêt depuis que j’ai tiré dans ce ballon et il n’y a probablement pas de mot pour décrire ce que je ressens. Une finale. 55 ans. 1 penalty. L’histoire. Tout ce que je peux dire c’est désolé. J’aimerais que ça se soit passé autrement.

Pendant que je m’excuse, j’aimerais remercier mes équipiers. Cet été a été un des meilleurs camps que j’ai vécu et vous avez joué un rôle là-dedans. Une fraternité a été construite et c’est incassable. Votre succès est le mien. Vos échecs sont les miens. J’ai grandi dans un sport où je m’attends à lire des choses à mon propos. Que ce soit à propos de la couleur de ma peau, d’où j’ai grandi ou, plus récemment, de comment j’ai décidé de passer mon temps en dehors des terrains.

Je peux accepter les critiques sur ma performance, mon penalty n’était pas suffisamment bien tiré, ça aurait dû rentrer mais je ne m’excuserai jamais de qui je suis et d’où je viens. Je n’ai pas connu plus de fierté que le moment où j’ai porté ces trois lions sur ma poitrine et où j’ai vu ma famille me supporter dans une foule de milliers de personnes. J’ai rêvé de jours comme celui-là.

Les messages que je reçois aujourd’hui ont été touchants et voir la réponse à Withington m’a poussé au bord des larmes. Les communautés qui ont toujours été là pour moi continuent de me soutenir. Je suis Marcus Rashford, 23 ans, un homme noir de Withington et Wythenshawe dans le sud de Manchester. Si je n’ai rien d’autre, j’ai cela.

Pour tous les gentils messages, merci. Je reviendrai plus fort. Nous reviendrons plus forts.

MR10"


►►► À lire aussi : Euro : condamnations unanimes des insultes racistes visant des joueurs anglais

 


 

Loading...
Loading...