Moteurs Formule 1

Le Grand Prix d'Europe à Bakou menacé ?

F1 : Le Grand Prix d’Europe à Bakou menacé ?
21 janv. 2016 à 15:36Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger

La crise pétrolière pourrait avoir raison de l’édition 2016 du Grand Prix d’Europe à Bakou, en Azerbaïdjan, qui doit avoir lieu le 19 juin prochain. L’Azerbaïdjan tire l’essentiel de ses revenus du pétrole, qui a perdu un quart de sa valeur depuis le début de cette année. Le pays pourrait dès lors être obligé de procéder à des coupes budgétaires, notamment dans les évènements sportifs. "L’Azerbaïdjan est un pays pétrolier", déclare Ali Hasanov, un conseiller du président, dans des propos rapportés par l’agence de presse publique Azertac.

"Les cours du pétrole ont perdu un tiers de leur valeur depuis début 2015. Cela signifie que les revenus du pays ont également été réduits d’un tiers." L’économiste local Natig Jafarly pense que l’Azerbaïdjan pourrait n’avoir d’autre choix que de renoncer à l’organisation de son Grand Prix de Formule 1 cette année. "Ils doivent couper dans les dépenses publiques, le budget de l’Etat ayant été basé sur un cours du pétrole de 50 dollars, indique-t-il. La meilleure façon d’économiser de l’argent pour le moment est de supprimer le Grand Prix de Formule 1 ainsi que les Jeux de la solidarité islamique de 2017." Les cours du pétrole évoluent actuellement aux alentours des 27-28 dollars le baril.

De notre partenaire F1i.com

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous