Icône représentant un article video.

Championnats Européens

Le Français Léo Bergère champion d’Europe du triathlon, Geens cinquième : "C'était une course collective"

Triathlon : victoire de Léo Bergère

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

13 août 2022 à 15:50 - mise à jour 13 août 2022 à 17:07Temps de lecture3 min
Par Mariano Spitzer

Léo Bergère est champion d’Europe de triathlon après une épreuve disputée en 1:41:09. Le Français devance ses compatriotes Pierre le Corre et Dorian Coninx. Trois Belges étaient en lice ce samedi. Jelle Geens se classe cinquième à trente secondes du premier, loin devant Erwin Vanderplancke (38e) et Noah Servais (50e)

Les 72 athlètes avaient deux tours de 750m à faire à la nage avant d’enchaîner sur 39,2km à vélo (soit huit tours de cinq kilomètres) et enfin dix kilomètres de course à pied.

Après l’étape de la nage, c’est le Hongrois Mark Devay qui se classe en tête, devant son compatriote Csongor Lehmann. Servais, le premier Belge figure alors à la 16e place, loin devant Vanderplancke (43e) et Geens (46e).

Trois Français entament ensuite la dernière épreuve avec Dorian Coninx juste devant Pierre le Corre et Léo Bergère. Belle remontée à vélo de Geens qui se classe treizième a 44 secondes du trio de tête. Vanderplancke, 27e, remonte également, au contraire d’un Servais seulement 41e.

Bergère prend alors la tête au meilleur des moments et fait cavalier seul pour remporter ce triathlon qui aura souri à la France avec un triplé à la clé. Derrière, Geens poursuit sa belle remontée après un début d’épreuve compliqué à la nage pour se classer à la cinquième place.

Place désormais au triathlon mixte qui sera à suivre dès 18h ce dimanche.

Geens : "Ma performance en natation n’était pas bonne"

Geens : "Ma performance en natation n'était pas bonne"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Interrogé à notre micro à l’issue de la course, Jelle Geens s’en voulait après un départ à la nage raté. "Je suis venu ici pour la médaille d’or mais ma natation n’était pas bonne. Je ne pouvais pas faire mieux que la cinquième place. J’ai bien performé en course à pied et vélo mais j’ai loupé les 300 premiers mètres en natation. La France était très forte ce samedi".

Sans ce problème en natation, le triathlète de 29 ans aurait-il pu viser la victoire ? "Peut-être car je suis le plus fort en course à pied. Il m’aurait fallu un meilleur départ, ce n’était pas facile. L’ambiance était cependant chouette avec beaucoup de Belges venus nous encourager".

Le Belge devra vite tourner la page avant le triathlon mixte qui l’attend dès ce dimanche à 18h.

De son côté, Bergère était ravi après ce titre et soulignait le travail d’équipe. "C’était une course collective car on a vraiment travaillé sur le vélo ensemble pour garder cet écart. C’est magique de voir les deux copains terminer deuxième et troisième. On essaie d’en profiter au maximum. Je me mettais moi-même la pression, c’était plus de l’ambition que de la mauvaise pression. Je m’attendais à une concurrence sévère et je n’ai pas été déçu".

Avant de conclure. "Mes prochains objectifs ? Deux Grands Prix en France avant une course à Cagliari et tenter de garder ma place sur le podium mondial en novembre prochain à Abou Dabi".

© Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous