Icône représentant un article audio.

Un jour dans l'histoire

Le Fort Huachuca : l’étonnant paradoxe racial des soldats afro-américains à la 2e Guerre mondiale

Un Jour dans l'Histoire

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

De 1941 à 1945, 30.000 afro-américains s'entraînent dans un véritable ghetto urbain au Fort Huachuca, seul 'poste noir' du pays, à la frontière avec le Mexique. Pauline Peretz, maîtresse de conférences à l'Université Paris VIII Vincennes Saint-Denis a analysé ce rapport singulier de l'Amérique à son armée.

Un véritable paradoxe. Les États-Unis s'engagent dans une guerre pour la démocratie en 1941 face à l'Allemagne nazie. Mais dans les états du sud, des lois raciales s'appliquent encore. Les fantassins de Huachuca subissent en plus de nombreuses discriminations : brimades et humiliations renforcées, entraînements dans des conditions particulièrement difficiles,...

L'armée US, méfiante à l’égard des soldats noirs qui pourraient retourner leurs armes contre le commandement blanc, et enfouie dans la croyance esclavagiste de leur prétendue lâcheté, en craint la mutinerie. L'état-major organise alors une ségrégation encore plus stricte que dans les camps d'entraînements qui regroupaient toutes les ethnies.

Et pourtant, ce camp, le seul avec celui de Tuskegee contenant uniquement des divisions d'afro-américains, servit de laboratoire pour la lente reconnaissance des droits civiques. Pour décourager toute rébellion dans le camp, les GI's noirs ont l'occasion de se détendre en participant à des activités de divertissements.

D'autres concessions étonnent comme la participation d'afro-américains à un escadron d'aviation à Tuskegee, arme prestigieuse de la Seconde Guerre mondiale. Au Fort Huachuca se crée aussi le premier hôpital public qui pratique l'intégration aux États-Unis, où médecins noirs soignent tant les soldats que les civils blancs de la région.

► Pauline Peretz, Une armée noire : Fort Huachuca, Arizona (1941-1945)

Mondadori via Getty Images

Sur le même sujet

Macron commémore à Pithiviers le 80e anniversaire de la Rafle du Vel d'Hiv

Monde Europe

Articles recommandés pour vous