Le Journal des Festivals

Le Festival des Dames, un nouveau festival de musique de chambre qui s'implante dans le Namurois

Le journal des festivals

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Chaque jour, dans le Journal des festivals, nous évoquons un festival de l’été, en Belgique et à l’étranger, au travers de leur programmation, d’interviews et d’anecdotes. Alors, si vous êtes à la recherche de sorties culturelles à faire pendant les vacances, le Journal des festivals est le rendez-vous à ne pas manquer cet été.

C'est un tout nouveau festival qui voit le jour dans le paysage culturel wallon. Son nom, le Festival des Dames, qui se tiendra du 22 au 24 juillet à l'Abbaye Notre-Dame du Vivier à Namur. Un festival dirigé par le violoncelliste et futur professeur à l'IMEP Pierre Fontenelle, qui propose trois concerts avec une douzaine d'artistes, comme un point d'orgue à une série de concerts de musique de chambre qui ont été organisés au cours de l'année. 

L'idée de ce nouveau festival est née des différents confinements successifs que nous avons vécus en 2020 et 2021, période durant laquelle les jeunes artistes et étudiants musiciens se sont retrouvés démunis et fragilisés. Pierre Fontenelle, assistant à l'IMEP, a donc imaginé ce festival comme un cadre de travail, un espace artistique pour de jeunes musiciens fraîchement sortis des études. C'est dans cette optique que le festival organise, en début d'édition, une masterclass, ce vendredi 22 juillet à 16h, qui sera donnée par la guitariste française - vivant en Belgique - Gaëlle Solal, qui est par ailleurs la marraine de cette première édition du Festival des Dames. 

Ce parti-pris d'inviter de jeunes musiciens du Namurois ou en tout cas vivant en Belgique, quelle que soit leur nationalité, s'accompagne se double d'un idéal idéologique dans le Festival des Dames. 

Des artistes de Belgique, mais qui nous feront voyager dans leur programmation musicale, comme vous pouvez le découvrir dans leur brochure

Articles recommandés pour vous