Regions

Le directeur de la FN Herstal avait mené l'attaque contre le Rainbow Warrior

Le commandant de l’attaque du navire de Greenpeace, en 1985, est directeur dans une filiale américaine de la FN, écrit le quotidien De Morgen (illustration).
04 janv. 2012 à 08:07Temps de lecture1 min
Par Caroline Adam
Pour l'organisation écologiste internationale, cette recrue est qualifiée de terroriste: "Il a pris part aux attaques contre le Rainbow Warrior et c'est prouvé. A présent ce terroriste joue un rôle dans le commerce d'armes belge et américain", dit Mark Fleogel de Greenpeace qui a adressé une lettre aux services d'immigration américains pour demande l'extradition de Louis-Pierre Dillais.

Louis-Pierre Dillais est un ancien de la DGSE. L'opération que les services secrets français avaient menée contre le bateau de Greenpeace en 1985 dans le port d'Auckland en Nouvelle-Zélande avait fait un mort. Par la suite, Louis-Pierre Dillais a travaillé pour le ministre français de la Défense François Léotard et depuis 2005 il dirige la filiale américaine de la FN Herstal.

Interrogé par le quotidien flamand, le ministre wallon de l'économie Jean-Claude Marcourt renvoie à une décision interne de l'entreprise tout en soulignant les excellents contacts que l'intéressé, Louis-Pierre Dillais, a avec les États-Unis.

J. Crémers et JFH

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous