Economie

Le Conseil supérieur de l'emploi exprime "un sentiment d'urgence"

Le Conseil supérieur de l'emploi tire la sonnette d'alarme
04 juil. 2022 à 11:21Temps de lecture1 min
Par Belga

Il faudra davantage d'efforts pour parvenir à l'objectif d'un taux d'emploi de 80% d'ici 2030, alerte lundi le Conseil supérieur de l'emploi dans son nouveau rapport.

L'organe consultatif - composé notamment d'experts et de représentants des Régions - estime qu'une série de problèmes doivent être rapidement réglés. "Nous voulons exprimer un sentiment d'urgence", insiste le vice-président du Conseil, l'ancien ministre Steven Vanackere.

Les défis sont nombreux. La pénurie de forces vives sur le marché de l'emploi est ainsi jugée "préoccupante". Les entreprises peinent à recruter et souffrent de l'inflation ainsi que de l'indexation automatique des salaires, pointe le Conseil. Les actifs sur le marché du travail sont structurellement trop peu nombreux, poursuit M. Vanackere.

A ce rythme, l'objectif d'un taux d'emploi de 80% en 2030 ne sera pas atteint. Selon le Conseil, de 70% actuellement, la Belgique parviendrait seulement à 73,5% en 2027. Pour améliorer la situation, l'organe recommande une réforme immédiate des charges sur le travail, afin de rendre ce dernier plus attractif. 

Sur le même sujet

Le Forem met à jour la liste des métiers en pénurie: quinze nouvelles fonctions, voici les études qui y conduisent

Economie

Marie-Kristine Vanbockestal (Forem) : "Je souhaite que l’enseignement s’approprie la liste des métiers en pénurie."

Belgique

Articles recommandés pour vous