Economie

Le Bureau du Plan prévoit une croissance positive et une baisse de l'inflation

Selon le Bureau du Plan, la Belgique se situe parmi les bons élèves européens.
16 mai 2013 à 13:55 - mise à jour 16 mai 2013 à 14:54Temps de lecture1 min
Par Belga News

Bien que faible, la croissance de la Belgique resterait néanmoins supérieure à celle de la moyenne de la zone euro (-0,3% en 2013 et 1,1% en 2014). A moyen terme, soit entre 2015 et 2018, le PIB belge afficherait une croissance annuelle moyenne d'1,7%.

52 0000 chômeurs sur 3 ans

Le Bureau du Plan s'attend à ce que le taux de chômage progresse fortement sur la période 2013-2015, avec une hausse de 52 000 unités. L'inflation, qui avait tendance à être particulièrement importante en Belgique ces dernières années, devrait nettement ralentir en 2013 à 0,9%, et ainsi  passer nettement sous la moyenne de l'inflation de la zone euro (1,7%).

Dette publique: 100% du PIB

Enfin, le Bureau du Plan table, à politiques inchangées, sur un déficit public belge en dessous de 3% du PIB cette année et un déficit public de 3% du PIB en 2014. La dette publique belge pourrait repasser la barre des 100% du PIB cette année mais, à moyen terme, le ratio d'endettement repasserait sous ce seuil.

Ces prévisions ne tiennent toutefois pas compte de la récente vente, par l'Etat belge, de sa participation dans Royal Park Investments.


Belga

Prévisions économiques du Bureau du Plan pour 2013-2018

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Croissance nulle en 2013, prévoit le Bureau du Plan

Economie

Hollande et Merkel se penchent sur l'emploi et la croissance

Economie