RTBFPasser au contenu
Rechercher

La Wallonie améliore l’encadrement du secteur des titres-services

28 oct. 2021 à 15:21Temps de lecture1 min
Par Belga

Après réception de l’avis du Conseil d’Etat, l’avant-projet de décret qui vise à encadrer davantage l’activité du secteur des titres-services et à améliorer l’emploi de ses travailleurs a été définitivement approuvé par le gouvernement wallon ce jeudi.

Ce décret, qui devrait rentrer en vigueur début 2022, prévoit notamment des contrats d’une durée moyenne de minimum 19 heures/semaine par entreprise pour lutter contre la précarité et offrir de meilleures perspectives d’organisation du temps de travail ; un minimum de 9 heures de formation par an par travailleur ; une meilleure protection des travailleurs en cas de harcèlement de la part des utilisateurs ou encore des conventions types pour définir les rôles de chacun – clients et entreprises.


►►► À lire aussi : Un tiers du personnel de ménage des titres-services avait déjà un emploi : objectif loupé ?


"C’est une très bonne nouvelle pour l’emploi et en particulier celui des femmes ! Les quelques 50.000 travailleurs des titres-services, secteur d’activité représenté à 98% par des femmes, vont bientôt voir leurs conditions de travail s’améliorer : pensions, indemnités liées aux périodes de maladie, accès aux formations, sécurité sur le lieu de travail… seront ainsi renforcés", s’est félicitée la ministre wallonne de l’Action sociale, Christie Morreale (PS).

Reportage d'avril dernier :

Titres-services: le droit de refuser de travailler

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Pas d'accord dans le secteur des titres-services, les syndicats annoncent des actions

Belgique

Encadrement du secteur des titres-services : le projet de décret wallon adopté en commission

Articles recommandés pour vous