Belgorama

La RTBF déroule le tapis bleu pour le cinéma belge et les Magritte

La RTBF déroule le tapis bleu pour le cinéma belge et les Magritte
29 janv. 2021 à 15:30Temps de lecture3 min
Par Adrien Corbeel

Il n'y aura pas de Magritte du cinéma cette année : l’Académie André Delvaux, en accord avec la RTBF, a décidé de ne pas maintenir cette cérémonie qui aurait dû fêter ses dix années d'existence.

Pas question cependant d'oublier le cinéma belge. Du 31 janvier au 7 février, la RTBF déroule un tapis bleu à travers ses programmes (TV, radio et web) avec un grand nombre d’émissions, de films, de séries, de podcasts et de nombreux contenus exclusifs qui mettent en avant le septième art en Belgique.

Des films belges à découvrir ou à redécouvrir

"Duelles", diffusé ce lundi 1er février sur La Une à 20h35
"Duelles", diffusé ce lundi 1er février sur La Une à 20h35 © Tous droits réservés

Tout au long de la semaine, les chaînes de la RTBF diffuseront des films belges, dont la plupart ont été récompensés par des Magritte. C'est "Girl" de Lukas Dhont, élu meilleur film flamand en 2019, qui ouvrira la danse ce dimanche 31 janvier, suivi le lendemain par le thriller psychologique d’Olivier Masset-Depasse, "Duelles" qui a remporté neuf Magritte la même année, dont celui du meilleur film. Les festivités se clôtureront avec "Nos Batailles", grand vainqueur de l'édition 2018.

Dans l'intervalle, les spectateurs pourront découvrir une sélection très éclectique, qui représente le cinéma belge dans toute sa diversité. Au programme : des drames comme "Noces" de Stephan Streker, mais également des films qui s'inscrivent plus dans un registre humoristique comme la comédie dramatique "Baden Baden", le déjanté "Mon Ket" ou encore la comédie feel-good "Faut pas lui dire".

Côté documentaire, on pourra voir "Bains publics" de Kita Bauchet, ainsi que "Magritte, la trahison des images" qui s'attarde sur l'œuvre du peintre surréaliste, et " Ceci n’est pas un anniversaire... les Magritte du Cinéma ont 10 ans ! ", qui revient sur les précédentes éditions de la cérémonie.

Un grand nombre d'émissions

Les capsules Label Ciné
Les capsules Label Ciné © Tous droits réservés

Les émissions de la RTBF seront au diapason, avec une programmation très spéciale et particulièrement riche : les programmes en lien avec le cinéma belge sont trop nombreux pour être tous évoqués. Côté télévision, on peut notamment citer "C'est du Belge", qui se concentrera sur la réalisatrice Bérangère McNeese, "Les Ambassadeurs" qui exploreront des lieux de tournage en Belgique, ou encore "Plan Cult" qui nous emmène à la rencontre de Virginie Efira. Notons également les capsules "Label Ciné", qui donneront la parole à des actrices, acteurs et réalisateurs belges qui s'expriment en 3 minutes sur leur amour du cinéma.

Côté radio, on pourra notamment écouter Camille De Rijck qui consacrera son émission "Demandez le programme" à la réalisatrice Chantal Akerman, ainsi que Cathy Immelen, qui évoquera dans "Plein Ecran" les films belges qui sortiront prochainement (quand les salles rouvriront). La Première sera quant à elle branchée cinéma belge durant toute la journée du vendredi 5 février, avec des émissions en direct, de nombreux invités, une Bagarre dans la Discothèque dédiée au 7e art, des spéciales musique de films et compositeurs belges, etc.

Belgorama

"Mon nom est clitoris"
"Mon nom est clitoris" Iota Production

La grande nouveauté de cette édition alternative des Magritte, c'est Belgorama, la nouvelle page thématique d'Auvio consacrée à la création belge, qui débutera ce lundi 1er février. Pour son lancement, Belgorama propose une série de contenus spécial Magritte. On pourra notamment y découvrir les films d'Olivier Masset-Depasse ("Duelles" et "Cages") ou le cinéma très versatile de François Damiens ("Mon Ket", mais aussi le drame "La Tendresse"). Dans la sélection, on retrouvera également le documentaire multiprimé "Mon nom est clitoris", les courts-métrages "Famille nucléaire"  et "Les Jouvencelles", ou encore "Tapis bleu", le podcast de fiction délirant conçu par Myriam Leroy, Laurence Bibot et Sébastien Ministru, qui imagine une édition 2022 des Magritte très particulière. De quoi donner du souffle au cinéma belge, en attendant de pouvoir le fêter en personne.

MON KET Nouvelle Bande Annonce (Comédie, 2018)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous