RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Info

La Revue de presse : gare aux cybercriminels

La Revue de presse

Ce qu'il se passe dans vos journaux

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 août 2022 à 07:30 - mise à jour 05 août 2022 à 08:57Temps de lecture8 min
Par Estelle Falzone

Brittney Griner, 9 ans en prison en Russie

Le visage abattu d’une femme fait le tour de la presse ce matin : celui de la basketteuse américaine, Brittney Griner.

Condamnée à 9 ans de prison en Russie, elle a été arrêtée il y a quelques mois à l’aéroport de Moscou avec deux fioles d’huile de cannabis pour recharger sa vapoteuse dans son sac. Une sanction qui paraît démesurée, écrit de Standaard, qui poursuit en disant que Griner, qui a remporté deux médailles d’or olympiques avec les États-Unis, était retenue comme otage de guerre.

Début mai, le département d’État américain a également déclaré que Griner était "détenue illégalement". La Russie a toujours nié qu’il y ait un quelconque lien entre la détention de Griner et la guerre en Ukraine. Il a pourtant été question pendant un temps d’échange de prisonnier entre les Etats-Unis et la Russie, souligne De Standaard.

La cybercriminalité en constante hausse

Le covid avait boosté la cybercriminalité en 2020, écrit Le Soir. Par ailleurs, les techniques se multiplient. Les fraudeurs s’adaptent aux nouvelles technologies et à l’actualité. Aujourd’hui, les crimes en ligne ne sont plus que des jeux de petites frappes, comme écrit le Soir, mais des criminels sérieux qui sont capables d’aller très loin.

En attestent les perturbations informatiques du réseau hospitalier Vivalia il y a quelques semaines, qui avait le choix entre payer une rançon ou voir des milliers de données confidentielles divulguer. Pour Le Soir, il est donc temps d’apprendre à se défendre, en éduquant les jeunes à la sécurité en ligne par exemple. Mais surtout en mettant les moyens humains et financiers, martèle le Soir, ce qui n’est pas gagné puisque les profils sont difficiles à recruter d’après la police du web.

D’autant que les technologies aussi se diversifient… comme ces lunettes intelligentes. Les lunettes développées par Meta, Google ou Apple, avec une petite lumière LED, s’allument sur le côté des lunettes, décrit De Morgen. Des lunettes capables de prendre des photos ou faire de la réalité augmentée et qui n’ont pas rien à voir avec la cybercriminalité. Meta, qui travaille avec Ray Ban pour ces lunettes, a fait l’objet de critique sur la protection de la vie privée des personnes filmées.
 

La Belgique peut-elle faire face à des feux de forêt ?

La Belgique démunie face à un feu de forêt majeur, titre La Libre… Malgré la canicule et la sécheresse, c’est un scénario catastrophe auquel notre pays a échappé pour l’instant, mais pour combien de temps ? "On n’a rien, c’est aussi simple que ça". Ce sont les premiers mots dans l’article du sapeur-pompier bruxellois Eric Labourdette.

Si pour l’instant, la situation est gérable. On manque de formation, de matériels et de pompiers. Dans la province du Luxembourg, par exemple, écrit La Libre, il y a encore quelques autopompes 4X4 capables de traverser la broussaille. Mais si un feu important survenait en forêt de Soignes à Bruxelles, les pompiers ne sont pas équipés pour le contrer. Dans ce genre de situations, il faudrait que toutes les zones de secours se coordonnent et s’entraident.

Mais la Belgique n’est tout simplement pas prête à affronter des incendies extrêmes. Pour Philippe de Wouters, directeur de la Société royale forestière de Belgique, le verdict est clair et sans appel, souligne La Libre. Pour lui, il est primordial de se mettre autour de la table, et anticiper une catastrophe de ce genre.

Sur le même sujet

La revue de presse : "La semaine la plus chaude de l’année"

Opinions

Articles recommandés pour vous