Serie A - Football

La Juventus entame sa chasse aux trophées face à la Lazio de Biglia

Tevez et Pirlo
17 août 2013 à 11:14Temps de lecture2 min
Par AFP

Garder l'habitude de gagner. Antonio Conte n'attend rien d'autre de son armada pour bien lancer l'exercice 2013-2014, malgré une campagne de matches amicaux guère probante.

Reine d'Italie, la Juve voit maintenant plus grand et s'est renforcée cet été. Mais l'entraîneur ne devrait aligner qu'une seule de ses recrues de l'été contre la Lazio: l'attaquant Carlos Tevez au côté de Mirko Vucinic.

Fernando Llorente, transfuge de l'Athletic Bilbao, n'est pas encore parfaitement rodé tactiquement, et son cas fait déjà débat. "Du calme, tempère son coéquipier Claudio Marchisio, il lui faut du temps pour digérer notre football".

Conte repart de son fameux 3-5-2, avec au milieu Marchisio-Andrea Pirlo-Arturo Vidal en attendant le retour du Français Paul Pogba, qui a bénéficié de vacances après son Mondial-moins de 20 ans où il a remporté titre et Ballon d'Or de la compétition.

La Juve reste favorite mais attention, la Lazio s'est imposée deux fois sur quatre la saison dernière et avait éliminé les "Bianconeri" en demi-finale de la Coupe d'Italie.

Toujours Hernanès-Klose

La Lazio n'a guère plus changé que la Juve cet été, et Vladimir Petkovic compte toujours sur ses deux étoiles, le meneur brésilien Hernanès et le buteur allemand Miroslav Klose, pour remporter un trophée qu'elle a déjà soulevé trois fois (1998, 2000 et 2009), contre cinq pour la Juve (1995, 1997, 2002, 2003 et 2012).

La nouveauté dans le 4-3-3 du technicien serbe devrait être le milieu Lucas Biglia, acheté cet été au club belge d'Anderlecht. L'Argentin reste sur un bon souvenir au stade Olimpico de Rome, il vient d'y battre l'Italie (2-1) en amical, mercredi.

En revanche "Petko", comme prévu, ne pourra pas compter sur son ancien capitaine Stefano Mauri. Suspendu six mois par la justice dans le scandale des matches truqués du "Calcioscommesse", le milieu devait être jugé en appel vendredi, mais la Fédération italienne de football (FIGC) a demandé un complément d'information et repoussé sa décision.

Si la Lazio s'impose, c'est Cristian Ledesma qui lèvera la coupe.

A une semaine de la reprise de la Serie A, ce match se joue finalement à Rome, après une longue querelle de la Juve avec la Lazio et la Ligue. Les Biancocelesti voulaient d'abord jouer à Pékin, comme les deux précédentes saisons, mais la Juve, de retour d'une tournée américaine, ne voulait pas en entendre parler en raison du décalage horaire. Un compromis a été trouvé et le champion se retrouve à jouer la SuperCoppa sur le terrain du vainqueur de la Coupe d'Italie.


AFP