Monde

La CIA aurait poussé des médecins à torturer des suspects du 11 septembre

A Guantanamo, les médecins ont prit part a des actes de torture envers les prisonniers
05 nov. 2013 à 14:56 - mise à jour 05 nov. 2013 à 16:33Temps de lecture1 min
Par RTBF

Selon un rapport du groupe de travail indépendant, les professionnels de la santé travaillant avec les services de renseignement militaire ont "conçu et participé à des traitements et de torture cruels, inhumains et dégradants des détenus". C'est ce qu'affirme le site web du quotidien britannique The Guardian sur base du rapport intitulé "L'éthique abandonnée : professionnalisme médical et abus sur les détenus dans la guerre contre le terrorisme".

Le rapport pointe aussi la responsabilité de la CIA et du Département de la Défense (DoD) qui auraient forcé le personnel à mettre de côté leur serment d'Hippocrate dans le but de collecter des informations de force aux des détenus. Les prisonniers étaient notamment privés de sommeils, nourris de force ou encore soumis à des simulations de noyades. De plus, les médecins et les psychologues devaient rompre le secret professionnel et révéler toutes les informations sur l'état mental et physique de leurs patients.

Selon le docteur Gérald Thomson, professeur émérite de l'Université de Columbia et membre du groupe de travail qui a rédigé le rapport, "les médecins ont été transformés en agents militaires et ont exécuté des actes contraires à l'éthique [...] qui sapent la conduite professionnelle". 

Du côté des autorités américaines, le rapport est déjà fortement critiqué et taxé d'"érroné et rempli d'inexactitudes graves".

RTBF

Sur le même sujet

Au moins 16 victimes de tortures reconnues en Belgique depuis 2010

Belgique

Guantanamo: la défense demande la déclassification à Obama

Monde