RTBFPasser au contenu
Rechercher

La CGSP appelle tous les services publics à la grève dès le 31 mai, l'aile flamande s'y oppose

La CGSP rencontrera lundi la FGTB et son homologue flamand pour coordonner les actions. 
26 mai 2016 à 11:15 - mise à jour 26 mai 2016 à 11:56Temps de lecture1 min
Par Belga

Le syndicat socialiste pour les services publics CGSP a voté jeudi matin une motion appelant à une grève dans l'ensemble des services publics à partir du mardi 31 mai, a confirmé jeudi Michel Meyer, président fédéral de la CGSP. L'organisation syndicale veut dénoncer "des attaques constantes" contre le personnel et demande au gouvernement de refinancer le service public. Le syndicat socialiste flamand ACOD a exprimé son désaccord.

CGSP rencontrera lundi la FGTB et son homologue flamand pour coordonner les actions

Les affiliés CGSP de chaque service public pourront poursuivre la grève après le 31 mai et seront couverts par le syndicat. "Les éventuelles actions dépendront de l'actualité et de la situation du secteur", précise Michel Meyer. "Ils ont maintenant deux jours pour rencontrer leurs instances et prendre une décision."

La CGSP ajoute que cet appel à la grève dans l'ensemble des services publics n'a pas d'échéance et que les travailleurs seront soutenus quelle que soit la durée des actions. "L'objectif est de montrer au gouvernement qu'on ne se laissera pas faire", ajoute le président de la CGSP. "Le pays est traversé par des tensions sociales et on s'attaque toujours plus aux services publics. Des délégués syndicaux du SPF Finances ont par exemple appris dans la presse des économies supplémentaires de 400 millions d'euros. C'est comme ça dans tous les secteurs."

Le syndicat socialiste pointe encore du doigt le problème des pensions et le sous-financement dans les chemins de fer. La GCSP Cheminots avait d'ailleurs déjà prévu une grève totale du rail le 31 mai. La CGSP rencontrera lundi la FGTB et son homologue flamand pour coordonner les actions. 

Le syndicat socialiste flamand ACOD n'est pas d'accord 

L'aile flamande du syndicat socialiste pour les services publics CGSP (ACOD) s'est déclarée mécontente de l'appel francophone à la grève général. "Il s'agit d'une initiative en solo", a commenté Guido Rasschaert, secrétaire général d'ACOD. "Nous n'appelons en aucun cas à la grève."

"Cette motion a été adoptée sans nous consulter", ajoute Guido Rasschaert. "Nous n'avons en aucun cas discuté d'une grève générale au finish. Nous devons nous réunir pour étudier la situation."