Météo

La carte du ciel et les autres événements astronomiques du mois de juillet

L’été est la saison propice pour observer la voie lactée
04 juil. 2022 à 14:12Temps de lecture3 min
Par Caroline Dossogne, Antoine Binamé et Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique

Ça y est, les vacances sont là ! C’est peut-être le moment d’en profiter pour lever les yeux au ciel et observer les merveilleux spectacles qui s’y déroulent. Vous n’y connaissez pas grand-chose en astronomie ? Pas de panique, avec La Fédération Francophone d’Astronomes Amateurs de Belgique (FFAAB), on vous détaille dans cet article tous les rendez-vous célestes à ne pas rater durant ce mois de juillet si les conditions météo le permettent, évidemment. Belle découverte !

Voici la liste :

Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci
Le 16 juillet : la planète aux anneaux surplombe une Lune gibbeuse
Le 19 juillet : rencontre insolite
Le 21 juillet : la Lune en route vers Mars
Le 23 juillet : la Lune à la rencontre des Pléiades
Le 26 juillet : un croissant pour Vénus
L’été, saison propice pour contempler la voie lactée !
Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

Loading...

Un topo sur les planètes visibles ce mois-ci

En juillet, Mercure sera difficile à observer car elle sera très basse sur l’horizon. En début de mois, elle sera noyée dans les lueurs de l’aube et en fin de mois, c’est la lumière crépusculaire qui nous empêchera de la distinguer au ras de l’horizon. .

Vénus, l'étoile du berger

Vénus, l’étoile du berger sera toujours bien visible dans le ciel du matin, environ une heure avant le lever du Soleil sur l’horizon est-nord-est. Mais ne levez pas trop le nez pour la trouver car elle restera tout de même assez basse. Toutefois, son éclat important permettra de la repérer très facilement.

La planète rouge, Mars sera encore visible dans le ciel de l’aube comme depuis quelque temps. Elle va continuer son ascension dans le ciel, il sera donc de plus en plus facile de la distinguer. Elle culminera à 31° de hauteur à la fin du mois dans la constellation du Bélier, au-dessus de l’horizon est-sud-est.

Jupiter

Jupiter, la planète géante va elle aussi poursuivre son ascension dans le ciel du matin au-dessus de l’horizon sud-sud-est. Elle sera facile à repérer puisqu’elle est la planète la plus brillante visible à l’œil nu après Vénus.

Au début du mois, Saturne se lèvera dans la constellation du Capricorne un peu avant une heure du matin. Elle grimpera ensuite au fil des heures jusqu’à l’aube pour atteindre jusqu’à 25°sur l’horizon sud. A la fin du mois, elle se situera légèrement plus basse à 20° de hauteur en fin de nuit sur l’horizon sud-sud-ouest.

 

Loading...

Le 16 juillet : la planète aux anneaux surplombe une Lune gibbeuse

https://stellarium-web.org/

Le 16 juillet, la lune gibbeuse décroissante (c’est la phase comprise entre la pleine lune et le dernier quartier) se glissera sous Saturne au-dessus de l’horizon sud-est. Les deux astres seront séparés d’environ 5°, trois jours après la pleine lune.

Loading...

Le 19 juillet : rencontre insolite

https://stellarium-web.org/

Quelques jours plus tard, le 19 juillet, vers 4h du matin, on retrouvera la lune gibbeuse décroissante, un jour avant le dernier quartier, accompagnant Jupiter. La planète géante surplombera notre satellite naturel au-dessus de l’horizon sud-est. Et dans l’alignement de la Lune, on retrouvera également Mars plus à l’est et Saturne au sud. Une belle rencontre en perspective !

Loading...

Le 21 juillet : la Lune en route vers Mars

https://stellarium-web.org/

Et pour le jour de la fête nationale, la lune, toujours en phase décroissante poursuivra sa course vers l’horizon. Elle se trouvera à la droite de Mars à plus de 20° de hauteur sur l’horizon est-sud-est.

Loading...

Le 23 juillet : la Lune à la rencontre des Pléiades

https://stellarium-web.org/

Deux jours plus tard, c’est à nouveau la lune qui nous proposera un rendez-vous particulier. Son croissant, de plus en plus mince se trouvera presque à l’aplomb de l’amas stellaire des Pléiades dans la constellation du Taureau. Pour repérer les Pléiades aux jumelles, aidez-vous du croissant lunaire. Et cela en vaut la peine, les Péliades sont sans aucun doute, le plus bel amas stellaire de l’hémisphère nord.

 

Loading...

Le 26 juillet : un croissant pour Vénus

https://stellarium-web.org/

Le 26 juillet à l’aube, environ une heure et demie avant le lever du Soleil, un très fin croissant lunaire, deux jours avant la nouvelle lune, accompagnera l’éclatante Vénus au-dessus de l’horizon est-nord-est. Vénus qui sera à ce moment-là très basse sur l’horizon, environ 3°seulement.

 

Loading...

L’été, saison propice pour contempler la voie lactée !

C’est lors des nuits d’été que la voie lactée se dévoile plus facilement. Pour tout savoir sur cette traînée blanche qui correspond à la concentration d’étoiles de notre Galaxie, cliquez sur ce lien. Des moments magiques d’observations vous attendent.

Loading...

Passages visibles de la Station Spatiale Internationale (ISS)

Si vous êtes fan d’astronomie et que vous souhaitez savoir à tout moment où se trouve l’ISS, l’Agence Spatiale Européenne (ESA) a mis au point une carte de suivi de trajectoire de l’ISS sur son site !

Après son absence dans le ciel de juin, on retrouvera durant tout le mois de juillet, la Station Spatiale Internationale. Elle sera même visible parfois plusieurs fois par jour. Vous ne devriez pas la manquer

Deux colonnes nous intéressent particulièrement : la luminosité (plus le nombre descend, mieux c’est pour nous !), et la sous-colonne "elev" sous la colonne "culmination" (plus le degré est élevé, plus simple ce sera de l’apercevoir). Si ces notions ne vous sont pas familières et que vous souhaitez approfondir la chose, nous vous avons préparé un article dédié à ce sujet.

Passage de l’ISS
Passage de l’ISS © Tous droits réservés
Passage de l’ISS suite
Passage de l’ISS suite © Tous droits réservés

Articles recommandés pour vous