Hockey

La Belgique s'impose en finale de la World League

Les Red Lions
23 juin 2013 à 10:32 - mise à jour 23 juin 2013 à 16:21Temps de lecture2 min
Par M.Berger

Les Red Lions, partant dans de bonnes dispositions après leur victoire 3-1 contre les Aussies, champion du monde en titre, dans le premier match de poules, résistaient bien en première mi-temps mais devaient néanmoins s'incliner sur le 2e pc de Christopher Ciriello (21). Les Belges égalisaient sur un auto-goal provoqué par Gougnard, mais l'assistance vidéo donnait raison aux Australiens qui contestaient le but.

Qu'importe, juste après un arrêt miracle de Vincent Vanasch sur pc de Ciriello, Tom Boon rétablissaient l'égalité au retour des vestiaires sur un envoi de bord de cercle détourné par un défenseur adverse (47e). On pensait la victoire acquise quand Sébastien Dockier donnait l'avance à dix minutes du terme, mais Ford ajustait un tip-in dans les dernières secondes du match pour forcer les shoot-outs.

Dans cet exercice très spectaculaire, les hommes de Marc Lammers se montraient résistant au stress, même lorsqu'une décision arbitrale leur fut défavorable (Luypaert fauché par le gardien n'obtenant pas un goal technique). Après 9 séries d'essais de part et d'autre, Gougnard trompait le gardien adverse, Ciriello manquant ensuite le sien après une belle opposition de Jérémy Gucassoff.

Belgique et Australie étaient déjà qualifiés en tant que finaliste pour la prochaine Coupe du monde de La Haye en 2014 et bien logiquement pour la finale de la World League, qui se disputera avec six autres nations en Inde, début 2014.

Résumé de Belgique-Australie (Finale de World League)

Réaction de John-John Dohmen

Vincent Vanasch: "C'est mon job d'arrêter les balles"

"Mon job est d'arrêter les balles, c'est ce que j'ai fait. Quand les shoots-out sont arrivés, j'ai su que nous aurions gagné", a déclaré Vanasch, qui a laissé sa place dans les buts au spécialiste Jérémy Gucasoff au moment des shoot-outs.

Outre le triomphe de Vanasch, les Belges ont pu célébrer un autre trophée individuel car Artur Van Doren, 18 ans, a été élu meilleur espoir du tournoi.

Le défenseur Eliot Van Strydonck estime que les Belges ont bien réagi après une mauvaise première période, qu'ils ont terminée avec un retard de 1-0. "L'Australie a joué un match solide, mais nous pouvons également le faire. Bien qu'il s'agissait du dernier match, nous étions capables de le faire. Et même sur l'aspect technique, nous pouvions rivaliser avec eux", a dit Van Strydonck.

Belga

Articles recommandés pour vous