Viva Week-End

La balade de Carine : Kaysersberg

La balade de Carine : Kaysersberg
02 déc. 2018 à 05:50Temps de lecture2 min
Par Carine Bresse

Nichée dans le Haut-Rhin, au cœur des vignobles, la cité du Grand Est est l’une des plus belles villes de France. Sur les hauteurs, un château fort, dans le centre des rues et ruelles pavées bordées de maisons à colombage, le décor du petit village alsacien est charmant.

Les places de parking ne sont pas légion mais on n’hésite pas à marcher quelques centaines de mètres pour profiter des charmes des lieux, déambuler dans les rues du village, s’attarder aux vitrines des commerces où l’on vend des poteries du coin, des produits de bouche et des vins et spiritueux de la région et s’attabler dans les tavernes et restaurants. Les vins du terroir accompagnent la choucroute, la tarte flambée, le Kouglof, le Munster ou le bakehof, une potée de légumes et viandes variées cuites lentement au four dans une cocote en terre cuite du coin, décorée aux motifs alsaciens. C’est goûteux, copieux et chaleureux.

Ancienne ville d’empire, Kaysersberg possède un château impérial qui domine la ville, le Schlossberg, une imposante bâtisse médiévale de la moitié du 13ème siècle rappelle les origines médiévales de la ville. Du sommet du donjon, la vue est imprenable sur la ville et le vignoble. Les ruines sont classées au titre de monument historique. Bien que prestigieux témoin du passé, le château n’est pas pour autant la principale attraction de la ville. Les maisons alsaciennes qui bordent les rues pavées attirent bien plus les regards des touristes et promeneurs. Plus hautes que larges dotées d’au moins deux étages et d’une cave, elles sont peintes en couleurs chatoyantes et généreusement décorées selon les saisons. Jadis, elles abritaient des familles d’artisans, des corporations ou les autorités de la ville. Leur rez-de-chaussée est aujourd’hui généralement un commerce.

Sur le pont fortifié qui surplombe la Weiss, beaucoup aiment immortaliser quelques clichés souvenirs. On peut encore y voire les meurtrières qui autrefois permettaient le guet de tout invasion proche du cours d’eau. Les portes de la ville sont d’autres témoins du passé médiéval de la petite ville. La tour Kessler de la Porte Haute faisait aussi office de prison.

 

C’est une tradition désormais bien ancrée : chaque année, de fin novembre à début janvier, l’Alsace se pare des plus belles décorations et illuminations de Noël. Le temps de l’Avent, le petit village d’Alsace est le théâtre d’un des plus beaux marchés de Noël du Grand Est. Le marché de Noël authentique et artisanal a lieu les vendredis, samedis et dimanches jusqu’au 23 décembre. Avec les décorations et illuminations à profusion et les arômes de vin de chaud qui planent un peu partout, l’ambiance est magique et féerique. Les visiteurs chaudement emmitouflés déambulent pour le coup d’œil et se laissent tenter par une dégustation sur le pouce l’un ou l’autre cadeau : un produit de bouche, une poterie colorée et fleurie certifiée et estampillée alsacienne, une bouteille de vin ou une décoration originale pour les fêtes. Pour trouver un logement dans le coin, il faut bien souvent s’y pendre plusieurs mois à l’avance.

La tradition étant bien ancrée et les organisateurs et artisans maîtres en la matière, les touristes en profitent aussi pour découvrir d’autres marchés de fin d’année du coin, comme celui de Colmar, Strasbourg, Obernai, Riquewihr qui possède également sa boutique de Noël ouverte toute l’année. Les PMR auront un peu plus de difficulté à déambuler, la majeure partie de la ville étant en pente. A 4 km de Riquewihr, le marché de Ribeauvillé est médiéval. Certains marchés n’ont lieu que les week-ends et se terminent avant Noël alors que d’autres se poursuivent jusqu’à l’Epiphanie.

 

Plus d'infos : www.kaysersberg.com

Sur le même sujet

La balade de Carine : Robertville

Viva Week-End

La balade de Carine : Le Danemark

Viva Week-End

Articles recommandés pour vous