Cyclisme

L'UCI a aussi contrôlé les vélos après le Nieuwsblad

L'UCI a aussi contrôlé les vélos après le Nieuwsblad
27 févr. 2016 à 17:03 - mise à jour 27 févr. 2016 à 17:03Temps de lecture1 min
Par Sylvain Rouquet avec Jérôme Helguers

L'UCI (Union cycliste internationale) a contrôlé plusieurs vélos ce samedi lors du Nieuwsbald.

L'instance dirigeante du cyclisme a d'abord effectué des vérifications avant le départ de la 71e édition du Circuit Het Nieuwsblad, la course d'ouverture de la saison cycliste belge, dans une action de lutte contre le dopage mécanique. Tant les vélos utilisés par les coureurs durant la course que les vélos de réserve ont été contrôlés.

L'UCI ne s'est pas arrêtée là en effectuant une nouvelle série de contrôles après la course, notamment chez BMC, équipe du lauréat Greg Van Avermaet.

"L'UCI veut lancer un signal fort: le dopage mécanique n'a pas sa place dans le cyclisme", expliquait ce samedi matin Philippe Mariën, de l'UCI. "Les contrôles, qui avaient déjà été effectués en France, vont être augmentés".

Le système utilisé pour contrôler les vélos est celui de l'UCI. D'autres systèmes pourraient être adoptés. "J'ai encore vu deux autres systèmes cette semaine", ajoutait Mariën. "La semaine prochaine, d'autres sociétés nous présenteront leurs appareils. Mais il ne faut pas oublier que de tels appareils ont un prix. Si nous achetons un scanner, il faut qu'il soit efficace, fiable et maniable. L'UCI utilise une application qui mesure le rayonnement magnétique, noté sur une échelle de 1 à 10. Si on atteint 10, on procède à des contrôles supplémentaires et le vélo est démonté".

Sur le même sujet