L'Iran a échoué à lancer un satellite dans l'espace en juin, selon le Pentagone

23 juin 2021 à 20:26Temps de lecture1 min
Par Belga
L'Iran a tenté sans succès de lancer un satellite dans l'espace à la mi-juin et apparaît vouloir tenter un nouveau lancement, selon le Pentagone et des images satellites du centre spatial de Semnan, à quelque 300 km à l'est de Téhéran, obtenues mercredi.

"Le commandement américain de l'espace a connaissance de l'échec du lancement d'une fusée iranienne, qui s'est produit tôt le 12 juin", a indiqué dans un communiqué un porte-parole du Pentagone, le lieutenant-colonel Uriah Orland, confirmant des informations de CNN.

Le porte-parole a rappelé que le précédent lancement iranien s'était produit en avril 2020, lorsque Téhéran avait mis en orbite un microsatellite Nour-1, que l'armée américaine continue de surveiller. "Nos observations constantes de cet objet démontrent qu'il est incontrôlé et non opérationnel", a-t-il conclu.

Selon CNN, qui cite des experts de l'université californienne de Middlebury, une activité accrue ces derniers jours sur le centre spatial de Semnan semble montrer qu'une nouvelle tentative de lancement est en préparation. 

Des images de la société d'imagerie Planet Labs, datées des 19 et 20 juin, montrent des citernes de carburant, des véhicules de transport et une plateforme mobile en place sur le centre spatial. 

Téhéran a nié l'échec du lancement du 12 juin. "Les deux satellites du ministère de la communication, Nahid et Pars, sont entre les mains de l'agence spatiale" iranienne, a déclaré le ministre iranien des télécommunications Mohammad Javad Azari Jahromi, cité mercredi par l'agence officielle iranienne Irna. "J'ai vu ce matin aux informations qu'ils ont été lancés il y a 10 jours", a-t-il ajouté.

Sujet du 22 juin :

Sur le même sujet

Manifester est un "droit", déclare Hassan Rohani face aux tensions dans le sud-ouest de l’Iran

Monde

Droits de l’Homme : l’Iran dit viser "zéro" exécution de mineurs