Jardins & Loisirs

L'exposition "Les Plaisirs des Jardins au XVIIIe siècle " à Château de Seneffe

Les plaisirs des jardins au XVIIIème siècle
11 sept. 2016 à 11:30Temps de lecture1 min
Par Christophe Grandjean

Le château de Seneffe accueille une exposition sur les plaisirs des jardins au XVIIIème siècle.

C’est au XVIIIème siècle que se développe l’envie de découvrir une autre forme de nature : moins rigide, moins domptée, plus brute, moins organisée. Les jardins vont être le reflet de cette évolution et s ‘ouvrent à d’autres connaissances, aux plantes inconnues, aux courants artistiques.

Les jardiniers ont la lourde responsabilité de rencontrer les souhaits des riches propriétaires en tenant compte des nouveautés, des saisons, des couleurs, des sons, de l’eau et de leur sensibilité.   Ils sont amenés à s’entourer de main d’œuvre spécialisée pour répondre à ces demandes.

Les jeunes aristocrates du XVIIIème siècle partaient faire " le grand tour ", un voyage d'une année destiné à parfaire leur éducation classique.  Ils traversent les Alpes et parcourent l’Italie. Ils découvrent les sites archéologiques, surtout Pompéi et Herculanum qui viennent d’être découverts. Ils visitent aussi les ateliers des artistes.

De ces voyages, ils reviennent avec des influences qui vont être transposées au jardin, créant ainsi les  " jardins pittoresques ".

Le XVIIIème siècle est aussi l’époque des grandes explorations et des colonies.  Les explorateurs découvrent des plantes inconnues qu’ils ramènent chez nous, tels que le lilas, le rhododendron.  Les voyages en Chine permettent aussi de ramener des éléments d’architecture qui seront implantées dans les jardins européens.

 

L’exposition " Les Plaisirs des Jardins au XVIIIe siècle " se tient au château de Seneffe jusqu’au 6 novembre 2016.

http://chateaudeseneffe.be/fr/expositions/les-plaisirs-des-jardins-au-xviiie-siecle

 

 

Articles recommandés pour vous