Economie

L'espace aérien belge fermé lundi, 600 vols annulés à Bruxelles

Thomas Cook transpose  tous ses vols  vers la France pour une journée.
12 déc. 2014 à 12:28 - mise à jour 12 déc. 2014 à 19:41Temps de lecture2 min
Par Julie Calleeuw

"L'actuel accord de gouvernement ainsi que la réforme des pensions a des conséquences pour tout le monde. Belgocontrol, en tant qu'entreprise fédérale, ne peut que totalement soutenir la grève nationale", indique l'ACV par voie de communiqué. Le syndicat indique néanmoins qu'une permanence sera assurée pendant toute la durée de l'arrêt de travail.

L'association des compagnies aériennes européennes (AEA) a immédiatement condamné l'action annoncée. "Des dizaines de milliers de passagers, de cargaisons et d'envois urgents seront pris en otage durant 24 heures, et ce alors que la grève n'a aucun rapport avec le secteur aérien", déplore dans un communiqué Athar Husain Khan, CEO de l'association.

"L'aviation joue un rôle essentiel pour la mobilité des personnes et apporte chaque minute une contribution importante à l'économie européenne grâce au transport de biens. Il est totalement inacceptable que l'action de grève d'une entité qui dispose d'un monopole mette brusquement ce rôle en péril et que l'ensemble des industries aéronautiques européennes en soient lundi les victimes", écrit l'AEA.

"Cela ne provoquera pas seulement la perte de millions d'euros pour les compagnies aériennes; des dizaines de milliers de passagers doivent annuler ou modifier leurs projets de voyage, et ce durant l'une des semaines les plus chargées pour le secteur", regrette l'association.

600 vols annulés à Brussels Airport

Pas moins de 600 vols seront annulés lundi à Brussels Airport, indique vendredi une porte-parole de l'aéroport. Plus tôt dans la journée, Belgocontrol avait confirmé que l'espace aérien belge sera fermé pendant 24 heures à partir de dimanche 22h00.

Brussels Airport prie les voyageurs de ne pas se déplacer à l'aéroport lundi. "Les passagers concernés peuvent s'informer auprès de leur compagnie ou agence de voyage." Le nombre exact de vols annulés dans toute la Belgique lundi demeure inconnu. Des chiffres de 2013 indiquent que le nombre moyen de vols quotidiens en Belgique s'élève à environ 1.300.

Jetairfly et Thomas Cook dévient leurs vols vers l'étranger

Les compagnies aériennes Jetairfly et Thomas Cook ont pris leurs précautions en prévision de la grève nationale de lundi. Elles ont toutes les deux décidé de dévier leurs vols vers des aéroports étrangers. Aucun vol ne sera annulé.

Jetairfly a dû trouver une solution pour 31 vols. Lundi passé, l'aéroport d'Ostende avait accueilli un certain nombre d'avions de la compagnie. Pour ce lundi, les aéroports de Lille, Maastricht et Schipol (Amsterdam) serviront de bases de repli. Ce dernier sera employé pour les vols long courrier. Jetairfly opérera des navettes pour amener et rechercher ses clients. "Cela implique un gros coût supplémentaire, et crée une situation logistique difficile. De plus, cela génère des inconvénients importants pour nos clients", explique Hans Vanhaelemeesch, directeur de la communication de Jetair et Jetairfly. Thomas Cook a également dû se creuser les méninges pour opérer ses vols. La compagnie utilisera aussi l'aéroport lillois. Deux avions y atterriront dimanche avant d'en décoller lundi vers une nouvelle destination. "Nous sommes une petite entreprise, ce qui implique une grande flexibilité. Nous transposons dès lors toutes les opérations vers la France pour une journée. C'est un cas de force majeure", commente le porte-parole de la société, Koen van den Bosch.

Avec Belga

Sur le même sujet

Grève nationale: "Des passagers ne pourront pas rentrer pour les fêtes"

Belgique

Grève nationale ce 15 décembre: les (principales) raisons de la colère

Belgique