Regions

L'énigme des deux colis piégés de Liège est élucidée

Le centre de tri postal à Awans
06 juil. 2013 à 17:08 - mise à jour 06 juil. 2013 à 17:20Temps de lecture1 min
Par Jean-Claude Verset

L'enquête n'a donc pas trainé. Il faut dire que deux hommes qui, à trente kilomètres de distance, à deux bouts de l'agglomération liégeoise, qui reçoivent, exactement le même type de colis, posté part exactement le même expéditeur, fictif,  avec exactement le même dispositif de mise à feu, ça limite forcément les hypothèses.

Le premier est gérant de banque à la retraite, le second est inspecteur d'assurances. Et c'est la piste d'un client mécontent qui a permis de dénouer l'embrouille. C'est un septuagénaire, à l'aise mais pas millionnaire, qui a détenu un portefeuille de placement plutôt équilibré, avec obligations et actions, mais qui, en nonante neuf, lors de l'éclatement de la bulle des technologique et de l'effondrement boursier qui s'en est suivi, a perdu quinze pour cent de ses avoirs. Il n'a cessé, depuis, de s'en prendre à son courtier, le premier destinataire de ses engins diaboliques, puis à son superviseur, sa seconde victime. Il s'est plaint en justice, mais il a été débouté. Et il a ruminé cette forme de vengeance.

Il nie, et le conditionnel reste donc de mise dans cette affaire, même si, selon nos informations, des éléments matériels ont été découverts lors d'une perquisition à son domicile.

Michel Gretry

Sur le même sujet

Colis piégé à Awans: le même auteur qu'à Dalhem?

Regions

Dalhem: un couple blessé par un colis piégé

Regions

Articles recommandés pour vous