L'activité des titres-services a diminué de 18% à Bruxelles en 2020

18% de titre services en moins en raison de la crise sanitaire
17 janv. 2021 à 12:04 - mise à jour 17 janv. 2021 à 12:04Temps de lecture1 min
Par Belga

En 2020, les Bruxellois ont acheté un total de 13.655.420 titres-services, 18% de moins qu’en 2019, le secteur ayant été touché par la crise liée à la pandémie de coronavirus, principalement lors du premier confinement. 13.350.747 titres-services ont été utilisés l’an dernier, contre 16.474.625 un an auparavant, rapporte ce dimanche le cabinet du ministre bruxellois de l’Emploi Bernard Clerfayt (DéFI), par voie de communiqué.

Selon celui-ci, c’est principalement au mois de mars et d’avril que la baisse est la plus forte, avec une diminution de 73% de l’activité du secteur. Lors du second confinement, en octobre et novembre, la baisse du nombre de titres-services utilisés était respectivement, de 10% et 15%.

Toutefois, décembre dernier a connu une très légère augmentation du taux de l’activité par rapport au même mois en 2019, souligne le cabinet.

Afin de soutenir financièrement le secteur pendant la crise, le gouvernement a débloqué près de 14 millions d’euros.

Avant la crise, le ministre avait annoncé une réforme du système, qui n’a connu aucune évolution depuis 2015. Celle-ci est toutefois postposée, a indiqué son cabinet, la sortie de la crise étant prioritaire.

Le système des titres-services, qui permet d’engager des aide-ménagères à prix attractif, emploie 25.000 personnes en Région bruxelloise.

Coronavirus: titres-services, vers une suspension des prestations (JT 17/03/2020)

Coronavirus : titres-services, vers une suspension des prestations

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous