Tour de France

Kristoff s'offre le doublé devant les arènes de Nîmes

Alexander Kristoff s'offre le doublé devant les arènes de Nîmes
20 juil. 2014 à 06:00 - mise à jour 20 juil. 2014 à 15:21Temps de lecture3 min
Par S. Rouquet

L’étape a été marquée par une longue échappée de plus de 200 kilomètres emmenée par Martin Elmiger (IAM) et Jack Bauer (Garmin-Sharp) partis au premier kilomètre.

Les équipes des sprinteurs ont contrôlé tranquillement l’échappée pendant près de 120 kilomètres avant que les conditions climatiques ne modifient considérablement la physionomie de la course.

A 70 kilomètres du terme de cette 15ème étape, le vent et la pluie font leur apparition et font monter la pression dans le peloton. Toutes les équipes veulent prendre position à l’avant et cela crée des coups de bordures. Toutefois, aucun leader n’est surpris et les formations de sprinteurs reprennent leur travail à 30 kilomètres de la ligne d’arrivée.

Les deux hommes de tête ne sont repris qu'à moins de cent mètres de la ligne par les sprinteurs lancés à toute vitesse ! Alexander Kristoff (Katusha) est le plus costaud et s’impose devant Heinrich Haussler (IAM) et le maillot vert, Peter Sagan (Cannondale). C'est la deuxième victoire du Norvégien dans ce Tour après son succès lors de la 12ème étape entre Bourg-en-Bresse et Saint-Etienne.

Au classement général, Vincenzo Nibali conserve son maillot jaune. Lundi, les coureurs pourront se reposer avant de prendre la route des Pyrénées.

 

G.Mahieu

Loading...

Les écarts

Loading...

17h10 : Kristoff s'impose au sprint

Les échappés sont repris à moins de cent mètres de la ligne d'arrivée par les sprinteurs. Alexander Kristoff est le premier à franchir la ligne et s'impose pour la deuxième fois dans ce Tour de France.

Le Norvégien de la formation Katusha devance au sprint Heinrich Haussler (IAM) et Peter Sagan (Cannondale).

16h27 : Les équipes de sprinteurs reprennent les commandes

La pression est légèrement retombée dans le peloton. Aucun leader n'a été surpris par les différentes accélérations et l'écart avec les hommes de tête s'est à nouveau stabilisé autour de deux minutes.

Les formations de sprinteurs reprennent les commandes de la poursuite à 30 kilomètres de la ligne d’arrivée.

15h41 : Accélération du peloton

La formation Omega Pharma-Quick Step prend place à l'avant du peloton et profite du vent de côté pour accélérer sensiblement l'allure. Richie Porte, piégé à l'arrière, doit faire un gros effort pour retrouver sa place dans le peloton.

Avec l'apparition du vent, la tension monte et tout le monde veut être aux avant-postes. Les équipes OPQS, AG2R, BMC et Astana se relayent en tête du peloton et ramènent les coureurs à moins de deux minutes de l'échappée à 50 kilomètres de l'arrivée.

14h44 : Gros orages à l'approche de l'arrivée

Les conditions météorologiques se détériorent près de Nîmes. Des orages éclatent. La pluie et le vent font leur apparition. Le fin de l'étape s'annonce très compliquée.

Loading...

14h02 : Le peloton se rapproche et contrôle

Grâce au travail productif des équipiers de Marcel Kittel (Giant) et d'André Greipel (Lotto) et à l'appui de ceux d'Alexander Kristoff (Katusha), le peloton se rapproche des échappés.

Au kilomètre 80, l'avance d'Elmiger et de Bauer s'est stabilisée autour de 6 minutes et est maintenant sous le contrôle du peloton.

13h01 : Les équipes de sprinteurs se mettent au travail

Le deux échappés comptent 8'30'' d'avance après 32 kilomètres. Derrière, à l'avant du peloton, les équipes de sprinteurs se mettent au boulot pour stabiliser l'écart.

Lars Bak (Lotto-Belisol) et Ji Cheng (Giant-Shimano) travaillent pour leurs leaders et accélèrent l'allure.

12h45 : L’échappée creuse l'écart

Bauer et Elminger s'entendent parfaitement à l'avant et creusent l'écart. Ils passent au kilomètre 26 avec 7'35'' d'avance sur le peloton mené tranquillement par les coéquipiers du maillot jaune Vincenzo Nibali (Astana).

12h13 : Le départ est donné

Le départ réel est donné à la sortie de Tallard. Dès les premiers kilomètres, deux hommes attaquent et s’extirpent du peloton. Il s’agit de Jack Bauer (Garmin-Sharp), de Martin Elmiger (IAM).

Après 11 kilomètres, le duo compte déjà presque deux minutes d'avance sur le peloton qui a décidé de les laisser partir. La journée s'annonce longue pour les hommes de tête.

Loading...

12h10 : Attention aux bordures

Le profil de cette 15ème étape semble proposer une journée tranquille aux coureurs mais la fatigue ressentie après les étapes alpestres, le mauvais temps et surtout le vent pourraient jouer faire des dégâts. Des bordures pourraient avoir lieu dans les 50 derniers kilomètres de l'étape.

Les sprinteurs vont tout faire pour contrôler la course afin de profiter de l’une de leurs dernières chances de triompher sur les routes du Tour 2014.

Le profil

Le profil de la 15ème étape
Le profil de la 15ème étape letour.fr

L'avis de Thierry Gouvenou, sur le site du Tour de France:

"Voilà une longue étape de transition pour boucler la deuxième semaine du Tour. On imagine mal qu'elle échappe aux sprinteurs qui se voient proposer une arrivée somptueuse devant les arènes de Nîmes. Mais sait-on jamais ? L'an dernier, personne n'aurait parié sur autre chose qu'un sprint massif à Saint-Amand-Montrond. Puis ce fut cet incroyable coup de bordure ! Et cette étape qui s'annonçait tranquille restera dans les annales comme l'une des plus belles de ces dix dernières années. Preuve qu'une course n'est jamais écrite à l'avance et si un vent fripon souvent présent dans la région vient à souffler, méfiance..."

Les favoris de la rédaction

*** Kittel, Sagan, Greipel
** Kristoff, Renshaw, Coquard
* Démare, Van Avermaet