Tarmac

#JusticepourMehdi / Une commémoration de taille à Bruxelles

#JusticepourMehdi / Une commémoration de taille à Bruxelles
23 août 2021 à 11:43Temps de lecture1 min
Par Nikita Imambajev

Ce vendredi 20 août, sur la place du Nouveau Marché aux Grains à Bruxelles, un évènement commémoratif a été organisé pour rendre hommage à Mehdi Bouda, décédé à l’âge de 17 ans, après avoir été percuté par une voiture de police en août 2019.

Organisé par le collectif "Justice pour Mehdi", cet évènement de grande envergure a rassemblé des gens de tous les horizons : citoyens, artistes, sportifs et hommes politiques. Un rassemblement, deux ans, jour pour jour, après la mort de Mehdi Bouda sonnait comme un hommage :

"Le collectif Justice Pour Mehdi veut montrer son soutien à la famille en ce triste anniversaire. Cette journée commémorative est dédiée aux deux passions de Mehdi : le basket-ball et le dessin. Au programme, il y aura des tournois de basket-ball auxquels on peut s’inscrire, une exposition des dessins de Mehdi, un match de gala de l’équipe bruxelloise de basket-ball Phoenix et un spectacle des artistes bruxellois Frenetik, Geeeko, Gotti Maras et YG Pablo" annonçait le collectif.

15 heures pétantes, le terrain de basket-ball est déjà bondé. La foule s’installe sur les estrades pour admirer un tournoi de basket-ball mêlant joueurs amateurs et joueurs professionnels. En face, au MAD, une exposition, disponible jusqu’au 26 août qui met en avant les passions de Mehdi, accueille les premiers visiteurs. Ce jour-là, la ville de Bruxelles n’est pas couverte par la pluie en cet étrange été 2021. Ce jour-là, il y a des jeunes et des moins jeunes qui, comme un seul corps, sont ensemble. Ensemble pour ne pas oublier. Ensemble pour un monde plus juste.

Aux abords du terrain, des stands de coiffure, une plaine de jeu pour enfants ainsi que des sets de DJ’s rythment la journée. Devant les prouesses sportives, la foule lâche ses premières acclamations.

Le rap, avant-garde de la citoyenneté

Après des matchs de baskets et un concours de dunk de folie, place à la prestation d’artistes bruxellois : YG Pablo, Geeeko, Gotti Maras ainsi que Frenetik foulent le terrain, micros à la main, pour cracher du feu. Chaque passage est un rappel pour exiger la justice.

Qui peut prétendre faire du rap sans prendre position, scandait Ärsenik

Force est de constater, que les rappeurs sont les seuls artistes musicaux à s’engager dans cet évènement, à être connectés avec le réel. Que ce soit en France ou en Belgique, de nombreux acteurs du rap ont pris la parole, participé à des évènements et ont porté des causes. "Qui peut prétendre faire du rap sans prendre position " scandait Ärsenik. Ce 20 août, les rappeurs bruxellois ont montré leur attachement à une citoyenneté active malgré leur notoriété.

Après un show rythmé par l’art et le sport, le collectif dévoile une stèle en hommage à Mehdi et annonce que le terrain de basket, situé au cœur de Bruxelles, portera désormais le nom du jeune garçon décédé : le terrain Mehdi Bouda. À noter qu’en avril dernier, le terrain de basketball de Peterbos, à Anderlecht, a également été renommé en l’honneur de Mehdi.

La journée se clôture avec un discours de Philippe Close, bourgmestre de Bruxelles : " Mehdi avait tout à faire […] Mehdi s’en est allé. Alors pourquoi en parler aujourd’hui ? Qu’est-ce que ça peut changer ? Beaucoup de choses. D’abord, comme le dit son frère Ayoub, pour humaniser Mehdi ", explique le bourgmestre. " Ensuite, pour être dans le dialogue et dans l’écoute, souligner aussi nos propres manquements. Les miens. Pourquoi je n’ai pas été auprès de la famille dans les premiers instants ? Comment établir un contact […] Mais aussi pour que tout un chacun, comme l’a dit la maman de Mehdi cet après-midi, sent qu’il a une place parmi nous. Au sein de notre ville, au sein de notre société, de notre monde ", conclut Philippe Close.

Ayoub, le frère de Mehdi, ajoute un dernier mot : "Cette reconnaissance nous permet de commencer à avancer". Cet évènement, à la fois particulier et symbolique, se termine par une minute de recueillement.

 

Articles recommandés pour vous