Jusqu'à 10° au-dessus des normes de saison: pourquoi ?

Exceptionnelle douceur pour les prochains jours
05 nov. 2018 à 11:28 - mise à jour 06 nov. 2018 à 10:55Temps de lecture1 min
Par Caroline Gillet et Nicolas-Xavier Ladouce

Les températures prévues cette semaine sont remarquablement élevées. Nous sommes, ce lundi, dans une fourchette de maxima en moyenne 5° plus hauts que les normales de saison. Demain, mardi, nous devrions monter entre 15° en Ardenne et 19° à Bruxelles ce qui est approximativement 10° au-dessus de ce que nous devrions avoir à cette époque-ci de l'année. À partir de mercredi, les températures repartiront à la baisse, certes, mais pour tout de même rester trop élevées pour un début novembre.

La période de tous les contrastes

Entre la fin de l'été et le début de l'hiver, l'air chaud qui remonte de Méditerranée est confronté au froid qui descend du Nord. Le contraste entre les deux masses d'air est tel que cela peut donner des intempéries parfois violentes, ce qui a été le cas ces dernières semaines en Corse, dans le Sud de la France, en Italie,etc. 

Avec les températures très élevées que nous avons connues cet été, la Méditérranée a chauffé bien plus qu'à l'accoutumée. Le contraste entre air chaud et air froid est, dans ce cas de figure, d'autant plus grand. Rendant les intempéries du Sud de l'Europe particulièrement violentes et pouvant donner lieu à des remontées, sur nos régions, d'air remarquablement doux. 

En fonction de l'origine des masses d'air, nous pouvons bénéficier de la douceur très marquée d'un flux de Sud qui nous fait revivre une ambiance quasi estivale et quelques jours plus tard, basculer dans un flux de Nord qui nous apporte un avant goût d'hiver, comme nous avons eu la semaine passée.

Articles recommandés pour vous