Météo

Juillet 2022 : chaud, ensoleillé et surtout extrêmement sec

Hier déjà, dernier jour de juillet, on tirait un bilan provisoire de ce mois de juillet 2022, un mois chaud, ensoleillé et surtout extrêmement sec. Tout cela se confirme aujourd’hui avec le bilan climatique publié par l’Institut Royal Météorologique (IRM).

Juillet 22 : mois extrêmement sec
Juillet 22 : mois extrêmement sec Dreamwall

2e place sur le podium des mois de juillet les plus secs

Si ce lundi 1er août, quelques gouttes sont tombées sur le pays, mais cela ne va pas changer grand-chose à la situation de sécheresse que nous connaissons.

En effet, en juillet, dans la station de référence d’Uccle, on a relevé seulement 5,2 mm alors que la normale climatique est de 76,9 mm. On est donc bien loin du compte. Si on regarde l’ensemble des mesures effectuées depuis 1833, juillet 2022 se classe 2e sur le podium des juillets les plus secs. Le record absolu étant attribué au mois de juillet 1885 avec seulement 2,9 mm.

Ces faibles précipitations sont tombées en 5 jours alors que la normale est de 14,3 jours. Et concernant les orages, il n’y en a eu que 3 jours alors que la normale est de 13,2 jours. Tous ces chiffres montrent donc un net déficit et confirment la sécheresse actuelle.

Pour rappel, quand on parle de normales climatiques, il s’agit de la valeur moyenne calculée sur une période de 30 ans (entre 1991 et 2020).

 

Le chaud et le froid

Juillet 22 : chaud
Juillet 22 : chaud Dreamwall

Ce dernier mois, les jours chauds et les jours plus froids ont alterné, ce qui fait qu’au total, la valeur de la température moyenne de juillet 2022 avec 19,6 °C n’est pas très éloignée de la normale climatique de 18,7 °C.

Si on regarde en détail, on se rappellera que le 8 juillet, il y avait à peine 8,9 °C à Uccle mais en revanche, le 19 juillet, on y a enregistré 38,1 °C. C’était une journée de chaleur extrême, on a même atteint les 40 °C à Kapelle-op-den Boos.

 

Soleil généreux

Juillet 2022 : ensoleillé
Juillet 2022 : ensoleillé Dreamwall

La normale climatique d’ensoleillement pour juillet s’élève à 199 heures et 16 minutes et cette année, le soleil a brillé beaucoup plus généreusement, jusqu’à 276 heures et 34 minutes. Nous sommes ce mois-ci, donc largement au-dessus de la normale mais ce n’est pas un record, en 2006, année record, Uccle avait enregistré 314 heures et 7 minutes !

 

Pression atmosphérique au plus haut

Un autre paramètre marquant mais sans doute moins parlant, c’est la pression atmosphérique. La moyenne pour le mois de juillet 2022 est de 1021,1 hPa et c’est un record pour la période de référence actuelle. Ce record est à mettre en relation avec les autres paramètres. Pascal Mormal, météorologue à l’IRM nous rappelle que les hautes pressions sont synonymes d’un temps sec, avec peu d’humidité et donc peu de précipitations.

Tout cela, ce sont des éléments qui rejoignent cette situation de hautes pressions permanente durant l’entièreté du mois de juillet.

Production solaire record

Pourcentage de la consommation électrique totale produite par les énergies renouvelables en juillet 2022.
Pourcentage de la consommation électrique totale produite par les énergies renouvelables en juillet 2022. Energie Commune

Jetons à présent un œil sur les énergies renouvelables.

Juillet 2022 se caractérise avec une grosse production solaire, reflet de la météo. Cette année, l’ensemble des panneaux photovoltaïques de Belgique ont fourni 15% de la production de la consommation totale d’électricité. Il s’agit là d’un record en productivité de ces 15 dernières années, devant les mois de juillet 2018 (2e) et 2013 (3e).

A cela, on peut ajouter la contribution des autres sources renouvelables (éolien, biomasse, incinération, hydrologique) et on arrive à un total de 26%. Donc comme en juin dernier, plus d’un quart de l’électricité consommée en Belgique en juillet était d’origine renouvelable.

Sur le même sujet

Sécheresse en Région wallonne : la cellule de crise a fait le point "sur les bases d'une année historique"

Belgique

Articles recommandés pour vous