Jacobs: 'Faire sauter le verrou'

Ariel Jacobs
Jo Coppens: "On a joué très bas en début de rencontre. Lorsqu'ils marquent, leur talent fait le reste. L'équipe d'Anderlecht est trop forte pour nous".

Ariel Jacobs: " On aurait dû ouvrir le score bien plus tôt. Une fois que le verrou était débloqué, tout devient plus facile. Les penaltys sont justifiés je dois dire. On a eu peur dans cette rencontre mais, d'un autre côté, le Cercle de Bruges s'est procuré très peu d'occasions."


Guillaume Gillet: "On a bien joué en première mi-temps. On se crée des possibilités et, heureusement, on ouvre la marque. Anderlecht a eu le mérite de rester dans la rencontre. Concernant le penalty, c'est vrai que je le tire très mal. Le second penalty devait être pour Wasilewski mais Dieumerci l'a transformé, c'est très bien comme cela. Je dédie ce but à mon fils, je voulais fêter cela avec Matias (Suarez)."


M. Berger et V. Ciuro