Monde

Israël frappe la bande de Gaza juste après un tir de roquettes dans le sud d'Israël

Vue générale de la ville de Gaza en juin 2016.
21 août 2016 à 13:43Temps de lecture2 min
Par RTBF avec Belga

Des avions de guerre et des tanks israéliens ont frappé la ville de Beit Hanoun dans le nord de la bande de Gaza, un territoire palestinien contrôlé par le mouvement islamiste Hamas, indiquent des sources des forces de sécurité et des témoins dimanche. Cette attaque intervient après que deux roquettes ont été lancées de Gaza dans le sud d'Israël. L'armée israélienne a confirmé l'information et les autorités de l'enclave sous blocus ont précisé que l'attaque avait fait deux blessés légers.

La riposte israélienne, venue des airs et de chars postés le long de la frontière, est survenue moins d'une heure après le tir de roquette contre la ville de Sderot, située à quatre kilomètres de Gaza, a annoncé l'armée israélienne.

Les médias israéliens rapportent que deux roquettes tirées du nord de l'enclave aux mains du Hamas ont explosé dans la ville du sud d'Israël, Sderot. Personne n'a encore toutefois revendiqué le lancement des roquettes.

Une roquette est tombée entre "deux bâtiments de la ville", sans faire de blessé, a ajouté la police israélienne à l'AFP. L'agence de presse DPA évoque toutefois des dégâts causés aux deux bâtiments.

"Six projectiles"

À Gaza, deux Palestiniens ont été légèrement blessés par des éclats d'obus. "L'un d'eux, âgé de 20 ans, a reçu des éclats au visage lors des tirs israéliens sur le nord de la bande de Gaza", a indiqué Achraf al-Qodra, le porte-parole du ministère de la Santé dans l'enclave palestinienne.

Des sources au sein des services de sécurité gazaouis, tenus par le Hamas islamiste qui contrôle l'enclave sous blocus israélien depuis 10 ans, ont précisé que "six projectiles ont été tirés sur différents objectifs". "Deux d'entre eux ont détruit un réservoir d'eau à Beit Hanoun, faisant des blessés et causant des dégâts".

Selon des témoins, une base utilisée par les brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, a été également touchée à Beit Lahya, la localité jouxtant Beit Hanoun.

Le tir de roquette en plein jour et sur le centre-ville de Sderot est une première, depuis la dernière guerre à Gaza entre Israël et le Hamas. Le dernier tir depuis la bande de Gaza remonte à juillet.

Depuis la riposte israélienne, des témoins font état d'un survol intensif de l'enclave par les forces aériennes israéliennes, faisant redouter de nouveaux raids.

La dernière guerre dans la bande de Gaza remonte à l'été 2014 et depuis les frontières sont toujours sous tension, alors que le Hamas et l'État hébreu restent en état de guerre larvée.