Monde

Irak: 25 morts dans trois explosions, le groupe EI pointé du doigt

Combattants peshmergas dans le nord de l'Irak, le 6 octobre
12 oct. 2014 à 12:28 - mise à jour 12 oct. 2014 à 12:52Temps de lecture1 min
Par Belga News

"Trois voitures piégées ont explosé à Qara Tapah", a indiqué Wahab Ahmed le maire de cette localité sous contrôle kurde située au nord-est de Bagdad. Qara Tapah est proche de la ville disputée de Jalawla, un lieu stratégique où s'affrontent les forces gouvernementales et les djihadistes de l'Etat islamique (EI).

Selon M. Ahmed, les trois explosions ont visé le bâtiment qui abrite son bureau, un immeuble utilisé par les services kurdes de sécurité (Assayech) et un bureau du parti politique de l'Union patriotique du Kurdistan.

Le bilan de 25 morts a été confirmé par un responsable local de l'armée fédérale irakienne. Mais un haut-responsable de la sécurité au sein du gouvernement autonome du Kurdistan a évoqué le chiffre de 27 morts, indiquant que la plupart d'entre eux étaient des anciens membres des peshmergas qui cherchaient à s'enrôler dans la lutte contre l'EI.

A Baqouba, la préfecture de cette province frontalière de l'Iran, l'explosion d'une bombe placée au bord d'une route a tué dimanche six civils, selon un officier de police et un médecin de l'hôpital.

Les mêmes sources ont indiqué qu'une femme avait péri et deux enfants avaient été blessés dans l'explosion d'une bombe visant la maison d'un policier dans cette même ville de Baqouba.

Belga

Sur le même sujet

Le groupe terroriste EI a exécuté quatre femmes dans le nord de l'Irak

Monde

Nouvelle mission pour les F-16 belges contre l'EI dans le nord de l'Irak

Belgique