Les Quatres Saisons

Industrie et écologie incompatibles ? "Il faut élargir sa façon de penser, au-delà de 'je gagne de l’argent, c’est bien'"

Les Quatre Saisons - Episode 21

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

03 nov. 2021 à 06:30Temps de lecture1 min
Par Himad Messoudi
Loading...

Entre 25.000 et 50.000 manifestants dans les rues de Bruxelles, le 10 octobre dernier. La COP26 qui débute en ce début novembreLe dossier nucléaire qui devrait trouver un épilogue dans les semaines à venir. Cet automne sera donc très "climatique". L’occasion, pour la quatrième saison du podcast "Les Quatre Saisons" de revenir sur les difficultés belges en matière environnementale. On le savait, déjà en 2019, c’est désormais confirmé : la Belgique est en retard, notre pays est un "boulet". Les discours politiques ont eu beau se succéder, ces dernières années, notre pays reste à la traîne dans ses objectifs climatiques.

Loin des discours des grands de ce monde, sur le terrain, ça bouge. En Wallonie, 30% des émissions de gaz à effets de serre proviennent de l’industrie. Un chiffre en baisse, mais l’industrie reste le secteur qui génère le plus de CO2 au sud du pays. En attendant une mobilisation générale, dans les actes, au niveau politique, des capitaines d’industrie font ce qu’ils peuvent. C’est le cas de Jacques Crahay, le patron de Cosucra, une entreprise familiale wallonne, leader mondial en matière de production de protéine végétale. Ancien président de l’Union wallonne des entreprises, entre 2018 et la mi-septembre 2021, son discours a détonné, lui qui proposait de changer notre modèle économique, pour mieux affronter le défi climatique. Deux ans plus tard, Jacques Crahay reste sur ses positions. Et comme vous allez l’entendre dans cet épisode, il interroge le fondement même du capitalisme "simple, basique" : avant de gagner de l’argent, il faut se poser la question du sens.

 

Sur le même sujet

"The Climate Show" , le spectacle qui allie arts et sciences face à l’urgence climatique

Exposition - Accueil

Plan B: Les partis francophones préparent l’après-Covid et… les élections de 2024

Plan B

Articles recommandés pour vous