Monde Europe

Incendies en Gironde : la personne placée en garde à vue lundi a été libérée

Des véhicules de pompiers mobilisés pour les incendies
20 juil. 2022 à 10:06Temps de lecture1 min
Par Belga, édité par Alain Lechien

La personne qui avait été placée en garde à vue lundi dans l’enquête sur l’origine d’un feu toujours en cours à Landiras (Gironde), a été "remise en liberté" dans la nuit, annonce le parquet de Bordeaux dans un communiqué mercredi.

La personne a été remise en liberté à 01h00 du matin, "les expertises, analyses des éléments recueillis et auditions réalisées, la mettant hors de cause", ajoute le communiqué.

"Les investigations se poursuivent dans le cadre de la flagrance qui a été prorogée pour huit jours supplémentaires", selon le parquet.

L’enquête a été ouverte pour "destruction par incendie de bois, forêt, lande, maquis ou plantation d’autrui pouvant causer un dommage aux personnes" commise dans la commune de Landiras, précisait lundi la procureure Frédérique Porterie.

L’homme, un Girondin de 39 ans, avait déjà été entendu pour des faits similaires. Il avait été suspecté de "destruction de forêt par substance incendiaire" dans une affaire finalement classée sans suite en 2014, "en absence d’éléments probants", selon le parquet mardi.

Le feu de Landiras à 40 km au sud de Bordeaux, a désormais détruit 13.600 hectares de forêt depuis le 12 juillet.

Le parquet avait annoncé vendredi privilégier la "thèse criminelle" pour expliquer le déclenchement de cet incendie, l’un des deux feux géants qui sévissent depuis le 12 juillet en Gironde avec celui de La Teste-de-Buch.

Sur le même sujet : JT du 18/07/2022

Sur le même sujet

Les animaux du zoo d'Arcachon regagnent leurs pénates après les incendies en Gironde

Monde

À La Teste-de-Buch, le mano à mano des pompiers avec les fumées va durer "des semaines"

Monde Europe

Articles recommandés pour vous