Incendie à Achêne: encore 72 heures pour venir à bout du sinistre

Moins de fumée ce jeudi matin, mais des flammes encore bien présentes.
10 juin 2015 à 18:30 - mise à jour 11 juin 2015 à 15:28Temps de lecture2 min
Par Valérie Druitte

Vers 19h, une cinquantaine de pompiers de Ciney, Rochefort et Dinant ont été appelés sur place pour maîtriser l'incendie qui s'est déclaré dans cette entreprise située rue du Polissou, à Achêne, en province de Namur.

Ce sont des riverains qui ont donné l'alerte : "Je pensais que c’était des voisins qui faisaient un feu. Et puis, nous sommes allés voir chez notre voisin Pascal un peu plus loin. Mais là on s’est vraiment rendus compte que plein de voitures s’arrêtaient. Ça brûlait déjà bien. C’était impressionnant", explique l'un d'entre-eux.

Impressionnant parce que l'incendie s’est déclaré chez Structure Wood, une menuiserie : "On est évidemment sur une charge calorifique colossale. On a beaucoup de bois à l’intérieur, mais tout le bâtiment est également construit en bois. Donc on est vraiment dans un élément très propice pour la propagation de la chaleur", explique Francis Bodart, commandant des pompiers de la zone Dinaphi.

Le feu s’étend rapidement à l’ensemble du bâtiment, un brasier de la taille de trois terrains de football, qui menaçait aussi une ligne à haute tension toute proche.

"Nous avons une ligne à haute tension qui est juste à proximité de l’incendie avec en plus un vent dominant qui donnait sur la ligne à haute tension. Par précaution, les techniciens d’Elia, en collaboration avec nous, ont préféré couper la ligne à haute tension pendant une certaine période, qui a duré plus ou moins 1h1/4, 1h1/2". 

Le courant a été rétabli vers minuit. Le feu, lui, n’est toujours pas éteint ce jeudi matin. Les flammes sont toujours visibles. Une dizaine de pompiers se trouvent toujours sur place actuellement pour surveiller le site.

"Le feu a été maitrisé vers minuit mais on ne peut pas encore parler d'extinction", explique ce jeudi matin le lieutenant Pascal Lambert. "On ne lutte pas contre les flammes parce que c'est impossible de pouvoir éteindre tous les foyers actuellement, vu les charges calorifiques à l'intérieur du bâtiment. Notre mission est de contrôler l'incendie et d'éviter que les flammes ne se propagent aux bâtiment  voisins et au talus. Une fois que la charge calorifique à l'intérieur aura diminué, on pourra procéder à l'extinction, foyer par foyer."

Un coup dur pour la société

Ce matin, les dirigeants de Structure Wood étaient dépités. Seules deux camionnettes ont pu être sauvées des flammes. L'entreprise qui emploie 25 personnes est à l'arrêt pour quelques semaines voire quelques mois.

"C'est la désolation, car le sinistre était encore partiel vers 19H30 hier, puis le feu s'est malheureusement propagé," regrette Frédéric Bertrand, directeur chez Structure Wood. "Les pompiers n'ont pas réussi à maitriser l'incendie.  Il s'est développé à toute l'entreprise. C'est un coup dur. On avait repris la société fin 2009. On avait réalisé pas mal d'investissement, notamment au niveau de l'équipement et des machines pour moderniser l'entreprise et en faire un fleuron du secteur de la construction en "lamellé-collé" en Belgique. Nous avons par exemple réalisé une partie du pavillon belge pour l'expo universelle de Milan"

Les causes du sinistre ne sont pas encore connues. Une enquête a été ouverte.

RTBF

Incendie d'une menuiserie à Achêne

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Incendie à Achêne : images de nuit

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous