L'actu du Jazz

Il y a 60 ans s’enregistrait l’album "The Tokyo Blues" par The Horace Silver Quintet

C’est sur le label Blue Note qu’Horace Siver enregistre son album "The Tokyo Blues". Comme la plupart des albums du label, il est enregistré dans le studio de Rudy Van Gelder les 13 et 14 juillet 1962.

Le 30 décembre 1961, Horace Silver arrive à Tokyo avec son quintet. C’est à la suite de cette tournée au Japon qu’Horace Silver, de retour aux Etats-Unis, décide d'illustrer en musique son passage en terre japonaise. Il y découvre le sake chaud en compagnie du batteur Hideo Shiraki et reçoit un accueil particulièrement chaleureux par le public de Tokyo (qui lui inspirera la composition et le nom de l’album "The Tokyo Blues"). Au bout du compte, peu ou quasi pas d’influences musicales nippones mais un album qui swing au rythme du piano bluesy d’Horace qui signe 4 des 5 plages. Le titre "Cherry Blossom" revenant au pianiste Ronnell Bright.

Un quintet formé en 1956

Après avoir formé avec Art Blakey les Jazz Messengers en 1953, il quitte cette formation pour créer son propre groupe, un quintet qui sera un véritable tremplin pour les jeunes musiciens de jazz.

Horace Silver (Jazz Hot N°141, 1959) : "Après avoir quitté les Messengers, je n'ai rien fait pendant deux ou trois mois. J'étais assez indécis : je n'avais pas du tout l'intention de monter quelque chose sous mon propre nom. A cette époque, Jay Jay Johnson me propose d'entrer dans son groupe, mais je n'arrivais toujours pas à me décider. Et puis j'ai pensé qu'avec un quintet, je pourrais faire des arrangements et, sur cette perspective alléchante, je lançais, fin juillet 1956, le Horace Silver quintet avec Art Farmer à la trompette, Hank Mobley au saxophone ténor, moi au piano, Doug Watkins à la basse, Art Taylor à la batterie. Art Taylor ne devait rester qu'une semaine avec nous et, lorsqu'il partit, je pris Louis Hayse pour le remplacer. Après le départ de Hank Mobley, dont Cliff Jordan avait pris la place, et d'Art Farmer, engagé par Gerry Mulligan, je décidai de remanier complètement la formation".

C'est ainsi que quelques années plus tard, on retrouve pour cet enregistrement Horace Silver au piano, Blue Mitchell à la trompette, Junior Cook au saxophone ténor, Gene Taylor à la basse et John Harris Jr. à la batterie.

Bonne écoute !

The Horace Silver Quintet : "The Tokyo Blues" (Album)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Ecoutez Musiq3 Jazz

Sur le même sujet

Découvrez les playlists de la radio "Musiq3 Jazz"

L'actu du Jazz

1965, Charles Mingus et Eric Dolphy jouaient à Liège pour la RTB

L'actu du Jazz

Articles recommandés pour vous