Les Choix de Musiq'3

György Vashegyi, Orfeo Orchestra, Purcell Choir - Stölzel - Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld

György Vashegyi, Orfeo Orchestra, Purcell Choir - Stölzel - Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld
11 avr. 2019 à 14:46 - mise à jour 11 avr. 2019 à 14:46Temps de lecture1 min
Par L'équipe Musiq'3

Après la parution récente de la Missa Sancti Pauli de Conti et des Indes galantes de Rameau, le chef György Vashegyi, son Orfeo Orchestra et le Purcell Choir présentent l'enregistrement en première mondiale d’une passion d’un compositeur quasi inconnu, Gottfried Heinrich Stölzel.

Le nom de Stölzel n'est pas connu, même les plus férus de musique baroque ne le connaissent pas très bien, bien qu’il ait été une figure marquante de la vie musicale allemande en Allemagne dans la première moitié du XVIIIe siècle; Jean-Sébastien Bach lui-même avait le plus grand respect pour lui, comme en témoignent les plus grandes autorités de l'époque. L’oeuvre enregistrée ici est un soi-disant "oratorio de passion", forme musicale largement utilisée dans le monde germanophone au XVIIIe siècle, construit sur une série de contemplations lyriques reposant sur l’histoire de la passion du Christ.

Le livret Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld a été écrit par Stölzel lui-même et comporte une succession de récitatifs, d'airs et de chorales chantés par "l'évangéliste", les "âmes fidèles" et "l'église chrétienne". L'œuvre, créée à Gotha en 1720 et enregistrée ici dans sa version de 1731, eut un tel impact qu'elle fut jouée dans d'autres villes allemandes, notamment à Leipzig le vendredi saint de 1734 (où la communauté ecclésiale ne revit pas la passion du Christ à travers la musique de Bach mais à travers l'oratorio de Stölzel).

Retour vers la page des Choix Musiq'3

Ein Lämmlein geht und trägt die Schuld, Pt. 1: No. 8, Wenn die Welt mit ihren Netzen

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous