Interactif

Guinée : N’Faly Kouyaté, artiste

Les Belges du bout du monde

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Portrait de N'Faly Kouyaté

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les Belges du Bout du Monde  débarquent en Afrique de l’Ouest au son de la voix et de la kora de N’Faly Kouyaté, auteur-compositeur qui se bat pour l’accès à l’eau en Guinée, une cause partagée par Miranda Moussa, originaire du Togo, cadre dans l’industrie pharmaceutique, dynamique et engagée.

Avec sa kora, N’Faly Kouyaté veut défendre les faibles devant les injustices du monde

Il le fait dans une musique afro-occidentale, mélange de voix, de chœurs, de kora, de balafon et d’électronique, qu’il a baptisée "afrotronix". N’Faly Kouyaté est un musicien formé aux traditions de l’Afrique de l’Ouest, mais à qui rien n’est étranger le rock, le jazz, le funk, la world, l’électro. Il a créé sa maison de production, NAMUN Group (namun signifie "culture" en mandingue).

Né dans une famille de griots, le Bruxellois N’Faly Kouyaté est d’origine guinéenne et ambassadeur de la culture du pays de ses ancêtres. Il a récemment reçu le prix "Sekou Bembeya pour la Musique", décerné à l’occasion de la 12e édition du festival guinéen Jazz and Co. Son engagement dans l’épanouissement de la tradition à travers sa musique, les formations qu’il tient à l’étranger pour valoriser sa culture, ont contribué en faveur de N’Faly Kouyaté d'être récompensé par les organisateurs de ce festival.

Le prix "Sekou Bembeya pour la Musique", vise à rendre hommage à l’artiste guitariste de l’orchestre Bembeya Jazz National de Guinée, Sékou Diabate, connu sous le pseudo "Diamond Fingers". La cérémonie de l’événement se tient au Centre Culturel Franco-Guinéen (CCFG) avec la présence de plusieurs artistes et acteurs de la musique guinéenne.

© Tous droits réservés

N’Faly est le fils de Konkoba Kabinet Kouyaté de Siguiri en Guinée. Konkoba est un musicien rare, supérieur parmi les jalis. Ce grade rare (il en existe moins de trois dans le monde aujourd’hui), il l'a acquis en réalisant des épreuves difficiles et en acquérant une parfaite maîtrise des secrets de la vie, composée de ses secrets occultes profonds et aussi de toute la magie du monde mandingue.

Musicien très accompli, N’Faly est un merveilleux chanteur, joueur de kora, conteur et joueur de bala, ainsi qu’un porte-parole éloquent des études de ces musiques et de la polyphonie, dont il enseigne souvent dans les universités belges.

En 1997, les studios Realworld de Peter Gabriel ont proposé de l’intégrer dans leur ensemble le plus réussi, l’Afro Celt Sound System. Il a accepté cette invitation, ce qui lui a permis de se produire dans plusieurs des festivals les plus prestigieux d’Europe et d’Amérique du Nord.

En 1999, le deuxième CD de l’Afro Gelt Sound System, "Release", a été acclamé par la critique, une nomination aux World Music Grammy et un statut de disque d’or en Irlande.

N’Faly a reçu de nombreux éloges pour sa brillante participation, mais aussi pour ses arrangements ainsi que ses contributions en matière de composition et de voix.

© Tous droits réservés

N’Faly Kouyaté se sert de sa notoriété internationale pour faciliter l’accès à l’eau en Guinée

Avec ses partenaires il compte offrir, à travers leur structure NAMUN Group, (NAMUN Group|Facebook) une centaine de forages visant à faciliter leur approvisionnement en eau potable aux populations de Siguiri qui sont dans le besoin.

N’Faly Kouyaté vient de sortir son nouveau single "Free Water" en collaboration avec Tiken Jah Fakoly, Reggeaman Ivoirien. Dans cette chanson, l’ambassadeur pour la cause de l’eau en Guinée dresse la problématique de l’eau dans les pays africains et particulièrement en Guinée.

Loading...

Sois le changement que tu veux voir dans le monde. -  Gandhi

Arrivée en Belgique il y a 10 ans, Miranda Moussa est une jeune cadre dans l’industrie pharmaceutique

Miranda Moussa est née à Rouen en Normandie de parents Togolais (Bafilo pour sa mère et Sokodé pour son père). Elle vit en Belgique depuis 10 ans où elle est cadre dans l’industrie pharmaceutique. Elle se définit comme afropéenne, très sensible aux formes d’inégalité dans nos sociétés.

© Tous droits réservés

Miranda a fait ses études de pharmacie à Rouen et à Paris, complétées par un stage de 5e année aux Etats-Unis et de dernière année (6e) en Angleterre. Elle vit à Bruxelles depuis février 2012.

Arrivée en Belgique pour le travail, elle a fait une sélection qui s’appelle "Blue Book trainee", le système de recrutement des stagiaires à la Commission Européenne, pour effectuer un stage d’une durée de 6 mois en mars 2012. Dix ans plus tard, elle y est toujours…

Lorsqu’elle a découvert la Belgique, elle a été impressionnée par l’accueil incroyable des Belges. Lors de son stage, elle n’était pas forcément en contact avec des Belges pour le travail mais, dans la vie de tous les jours, elle a adoré le fait que les gens se parlent dans les transports en commun ou à la salle de sport et que de cette façon des connexions se créent même pour quelques instants… Cela lui rappelait le Togo qui est un pays fort axé sur l’accueil des étrangers.

Pour elle, les différences fondamentales entre son pays et la Belgique se situent vraiment au niveau de la vie politique et du fait que les gens se sentent plus concernés par celle-ci ici qu’en France ou au Togo. Miranda pense que c’est sans doute lié au fait que le vote est obligatoire en Belgique et qu’il compte réellement.

Elle a créé un groupe de travail "African Ancestry Leadership Council" qui souhaite améliorer la diversité ethnique des personnes d’origine africaine (y compris nord africaines) chez Johnson & Johnson. C’est une source d’apprentissage d’un point de vue organisationnelle et hiérarchique, ainsi que sur le leadership et l’organisation d’évènements entre autres.

Au Togo, la région des Plateaux qui est magnifique avec sa végétation luxuriante, les chutes de Kpalimé qui sont une véritable source d’oxygène et d’énergie sont les endroits qu'elle préfère.

Ce qu'elle aime en Belgique c’est la multiculturalité, le centre de l’Europe avec les Institutions Européennes. Elle adore aller à la piscine et entendre des enfants parler, par exemple espagnol, avec leur maman, puis parfaitement français entre eux. Ça la fascine !

Miranda Moussa|Linkedin

© Tous droits réservés

Goûtez au dépaysement proposé par Adrien Joveneau et les Belges du Bout du Monde à 9 heures le dimanche en Radio sur La Première et abonnez-vous au podcast sur Auvio. Retrouvez aussi les histoires et les bons plans de centaines de Belges qui vivent aux quatre coins du monde sur la Carte des Belges du Bout du Monde.

Articles recommandés pour vous