Champions League - Foot

Guardiola : "Pour se qualifier, il fallait jouer plus de 45 minutes"

Guardiola : "Pour se qualifier, il fallait jouer plus de 45 minutes"
15 mars 2017 à 22:38 - mise à jour 15 mars 2017 à 22:38Temps de lecture2 min
Par RTBF avec AFP

C'est un Pep Guardiola beau joueur et lucide qui a débriefé l'élimination de Manchester City en huitième de finale de la Ligue des Champions. "Bravo à Monaco tout d'abord. Pour se qualifier, il fallait jouer plus de 45 minutes. Il fallait être performant durant 90 minutes. Notre qualité est d'être agressif offensivement avec le ballon. Durant la première mi-temps, on a été trop lent dans les transmissions, pas assez entreprenant. Cela a été mieux après la pause. Nous nous sommes créés des occasions. Nous sommes revenus au score. Mais beaucoup trop de coups de pied arrêtés ont cassé le rythme du match. C'est une compétition exigeante. On a appris. On va tout faire pour revenir disputer des matches de ce niveau-là".

"Ce n'est pas une question concernant notre défense
", a-t-il insisté. "Il aurait seulement fallu jouer 90 minutes comme la 2e mi-temps où nous avons été présents dans les duels et gagné les deuxièmes ballons. Même si on ne peut pas attendre d'une équipe de jouer toujours au niveau de notre 2e mi-temps, la différence entre ce que nous avons proposé en 1re période et la 2e était trop importante. Ce match va nous servir pour le futur. Ma philosophie a toujours été la même, celle d'attaquer. En 1re mi-temps, je n'ai pas été capable de convaincre mes joueurs de jouer d'une certaine façon, de les motiver, de montrer plus de personnalité. J'ai su le faire après la pause. Comment a-t-on pu être aussi transparent en 1re mi-temps et aussi performant en 2e? C'est la question que je me pose. L'important, c'est toujours de rester fidèle à notre ADN, à notre style de jeu. On ne l'a fait qu'en 2e mi-temps."

C'est la première fois de sa carrière que le Catalan quitte la C1 aussi tôt dans la compétition. Une triste manière de fêter son 100e match européen sur le banc. Son bilan reste malgré tout très flatteur avec 61 victoires, 23 partages et 16 défaites. 

"Après le match aller, je crois que après avoir regardé 2 ou 3 fois le match aller, le 5-3 n'était pas juste. Parce qu'on a raté des petites choses et aujourd'hui c'est de ça que j'ai parlé, le besoin de rectifier les petites situations, comme les pertes de ballons un peu bêtes. Mais il fallait continuer à jouer de notre foot, et ça nous l'avons fait en 1re mi-temps avec une ligne défensive très haute, deux buts et une 2e mi-temps plus équilibrée. Mais je crois que, à la fin de ces deux matches, cette qualification de Monaco est méritée", a analysé Leonardo Jardim au micro de BeIN Sports. "Je suis très heureux pour tous les supporters et pour la France qu'on va continuer à représenter. C'est la 2e fois qu'on arrive en quart de finale, c'est un peu la reconnaissance de notre travail, des joueurs et de l'entraîneur. Un match comme ça c'est pour profiter, pour jouer à fond. Moi, j'aime toujours les matches très compliqués avec beaucoup de supporters, ça donne de la motivation à tout le monde. Tactiquement en 2e mi-temps, ils ont changé avec deux milieux de récupération, et ça, pour nous, ça a été plus difficile."

AFP

Sur le même sujet