Regions

Grève TEC Liège-Verviers: la direction prévoit de fortes perturbations

Grève maintenue au TEC Liège-Verviers après l'échec des négociations
12 nov. 2013 à 13:32 - mise à jour 12 nov. 2013 à 16:29Temps de lecture1 min
Par Belga News

2400 : tel est le total des heures de maintenance perdues suite à la grève du service technique du TEC Liège-Verviers qui débutera mardi à 22 heures, selon les calculs de la direction. "Autant d'heures de travail perdues alors que les syndicats en réclament plus, c'est paradoxal ! ", juge Carine Zanella, porte-parole du TEC Liège-Verviers.

Cette grève du service technique impliquera de fortes perturbations sur le réseau mercredi, puisque la plupart des bus qui seront rentrés au dépôt de Robermont dès 22 heures mardi ne seront pas traités et ne pourront donc pas reprendre du service. "Notre objectif est d'avoir tous les bus à disposition dès jeudi", note Carine Zanella. L'entreprise regrette la décision des syndicats d'organiser une grève de 24 heures malgré la réunion "sereine" qui s'est déroulée mardi. La direction propose une réorganisation du service en augmentant le nombre de préparateurs (chargés du plein des véhicules, du nettoyage, etc.) et en diminuant celui de mécaniciens.

Contrairement à ce que les syndicats réclament, elle n'entend pas embaucher. "Dans le contexte économique actuel, ce n'est pas possible, d'autant que le ratio hommes/bus est le plus favorable de toute la Wallonie", ajoute-t-elle. "Les syndicats n'ont pas rejeté nos propositions mais veulent plus de précisions, ce que nous n'aurions pas pu leur donner aujourd'hui, car le délai était trop court depuis la réunion du 6 novembre." Une autre réunion est prévue le 22 novembre.


Belga

Sur le même sujet

Grève TEC Liège-Verviers: environ 25% des services sont perturbés

Regions

Articles recommandés pour vous