RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Grève TEC Liège-Verviers: environ 25% des services sont perturbés

Au dépôt de Robermont, seulement 30% du service est assuré.
13 nov. 2013 à 07:03Temps de lecture1 min
Par OPPENS Xavier Van

En raison d'un préavis de grève déposé en front commun syndical, arrivé à échéance mardi soir, environ 25% des services du TEC Liège-Verviers sont perturbés. Ce sont les dépôts de Robermont, de Jemeppe et d'Omal qui sont les plus problématiques.

Ainsi, à Robermont, seulement 30% du service est assuré (uniquement sur les lignes 1, 4, 7, 10, 12, 17 et 48, avec une moyenne d'un bus sur deux). Du côté de Jemeppe, on est à 25% du service assuré (uniquement sur les lignes 2, 3 et 27). Pour Omal par contre, aucun bus ne circule.

Les autres dépôts (Rocourt, Verviers, Oreye, Eupen, Bassenge, Wanze, Verlaine et Warzée) ne connaissent – eux – pratiquement aucune perturbation.

Les techniciens qui mènent cette grève se plaignent d’une maintenance de plus en plus complexe, face à un parc de véhicules qui ne cesse d'augmenter. "Cela fait maintenant quelques mois que nous parlons avec la direction pour obtenir l’embauche de mécaniciens supplémentaires et pour obtenir la réouverture d’un atelier à Bassenge, explique Jean-Louis Baudon (délégué CSC). Malheureusement, les négociations sont arrivées à leur terme ce mardi, et nous n’avons eu aucune avancée… Le préavis déposé a donc été maintenu."

Au sous-effectif, s’ajoute un problème d’organisation de travail, complète encore le syndicaliste. "La direction retire des agents en sédentaire pour les mettre en équipe."

Une nouvelle réunion entre syndicats et direction est prévue le 22 novembre prochain.

RTBF

En bref: Grève partielle des TEC Liège-Verviers

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Grève TEC Liège-Verviers: la direction prévoit de fortes perturbations

Regions

Articles recommandés pour vous