RTBFPasser au contenu
Rechercher

Grève CGSP à Liège: services communaux impactés, peu de trains, réseau TEC paralysé

La circulation des trains à Liège (ligne 36) est difficile, avec un train sur cinq rejoignant Bruxelles mardi matin.
10 oct. 2017 à 08:27 - mise à jour 10 oct. 2017 à 09:54Temps de lecture3 min
Par RTBF avec Agences

L'appel à la grève lancé par la CGSP semble bien suivi ce matin en province de Liège.

De nombreuses administrations en région liégeoise sont impactées par la journée d'action organisée par le syndicat socialiste. Parmi elles, les services de la Ville de Liège ainsi que ceux de la Province, annonce Joël Thone, secrétaire intersectoriel de la CGSP Liège. Les intercommunales sont également touchées par l'action, mais la sécurité et la maintenance sont cependant assurées sur les sites sensibles, annonce la CGSP. Des piquets filtrants ont été installés à l'arsenal militaire de Rocourt.

Un train sur cinq vers Bruxelles

La circulation des trains à Liège (ligne 36) est difficile, avec un train sur cinq rejoignant Bruxelles mardi matin. Sur la ligne Namur-Liège, 32% des trajets ont été assurés à l'heure de pointe matinale. En raison d'un manque de personnel dans la cabine de signalisation à Flémalle Haute, la circulation est aussi empêchée entre Huy et Liège, ajoute le gestionnaire du réseau ferroviaire Infrabel.

Vers 11h00, la situation s'est aggravée, a fait savoir de son côté la SNCB. La ligne Namur-Liège est particulièrement touchée avec 17% des trajets assurés.

Pas de bus

Le réseau du TEC Liège-Verviers est complètement paralysé, des piquets de grève ayant été déployés devant les onze dépôts de la société. "C'est une réussite totale. Les agents non affiliés à la CGSP ne se sont pas présentés pour prendre leurs services", a expliqué Dona Balbo, permanente CGSP au TEC.

Des écoles fermées

La journée risque d'être complètement chamboulée dans les écoles du réseau officiel. Beaucoup de professeurs sont absents, certaines écoles sont même fermées! Mais pas de panique, dans ce cas de figure, des services de garde sont prévu. Dans le réseau libre, la situation devrait être plus normale.

Les conditions sont très variables dans l'enseignement officiel: par exemple, à l'athénée de Waha, en plein centre de Liège, une quarantaine d'élèves sur 600 sont présents et un quart des professeurs, selon une source syndicale. A Liège 1, toujours en ville, 40% d'enfants, surtout du secondaire inférieur, sont présents et 20% de professeurs. A Spa, à l'Athénée, tous les profs et les élèves sont présents. A Malmedy, très peu de grévistes et tous les élèves sont présents.

Dans l'enseignement libre, tout le monde semble présent dans l'enseignement primaire
Dans le secondaire, un peu plus d'absents du côté des élèves, à cause des problèmes de transports mais très peu de grévistes dans le corps enseignant.

Le centre de tri d'Awans est bloqué et plusieurs bureaux de Bpost sont fermés. Il faut aussi s'attendre à un service chamboulé dans les palais de justice, prisons ou recyparcs. A la centrale nucléaire de Thiange, des travailleurs sont en grève. Quelques dizaines de salariés bloquent le site depuis très tôt ce mardi matin.

Verviers: les administrations vidées

Un cortège de 400 personnes se déplace depuis 06h ce mardi matin dans les rues de Verviers afin de vider les différentes administrations qui fonctionnent normalement, a annoncé Antonio Bernet, secrétaire régional intersectoriel de la CGSP Verviers en milieu de matinée alors que les militants étaient en train d'évacuer les bâtiments des finances situés rue de Dison.

Avant de se déplacer d'administration en administration, le cortège s'est dirigé vers le rond-point Kermadec à l'heure de pointe afin de bloquer la circulation. Celle-ci a été fortement perturbée en raison des travaux sur les différents itinéraires de déviation mis en place par la police locale. Aucun incident n'a cependant émaillé cette action coup de poing, souligne le syndicat socialiste.

La CGSP Verviers se montre très satisfaite de la mobilisation. Elle a néanmoins dû mettre en place des piquets de grève devant les entrées de différentes écoles (IPES1, IPES 2) mais également au FOREM.

Après l'ONEm et le ministère des finances, le cortège va reprendre la direction du centre-ville afin d'inviter le personnel du CPAS et de la Ville à quitter leur poste de travail. Il refera un crochet par le FOREM afin de s'assurer que l'action y est finalement bien suivie.

Prisons

Ce matin, environ 30% de gardiens sont absents à Lantin mais il y a assez d'effectifs pour ne pas demander l'aide de la police.
Cela dit les détenus restent confinés en cellule, pas de préau ni de visites. Plusieurs services de gardiens ont été déplacés sur la matinée. Le service de l'après midi pourrait être plus perturbé. A la prison de Huy, on nous signale que le service est normal.

Action symbolique du syndicat chrétien

La CSC, elle, ne participe pas au mouvement de grève. Elle a décidé de se joindre symboliquement à l'action via une campagne d'affichage "éclair". Ce matin, à l'entrée de la ville de Liège, des calicots rappelant l'importance des services publics ont été déployés.

 

Reportage dans la région liégeoise, dans notre JT 13h:

Grève CGSP : les services publics touchés

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous