RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Grande affluence aux services des urgences et dans les postes médicaux de garde

Au poste médical de garde de Waremme, le Dr Jacques Breels examine une cinquantaine de patients par jour. La pathologie virale est présente dans pratiquement tous les cas.
19 févr. 2017 à 15:20 - mise à jour 19 févr. 2017 à 15:20Temps de lecture2 min
Par Marc Mélon

Au poste médical de Waremme, le Dr Jacques Breels, médecin généraliste, assure la garde pour une partie de la Hesbaye. Les patients s'y suivent à un rythme soutenu.
Les infections virales sont au rendez-vous. Cindy Herbillon, patiente, explique les raisons de sa consultation: "J'avais mal à la gorge. J'avais des difficultés à avaler. Je me suis soignée personnellement, mais ça ne passe pas. Je suis venu consulter pour avoir des médicaments plus puissants et une ordonnance. En espérant que cela passe le plus rapidement possible".

50 patients par jour en garde de médecine générale

Sur une journée de travail, le Docteur Jacques Breels examine une cinquantaine de patients. "Nous avons beaucoup de travail pour l'instant, dit-il. Cela représente au poste médical de garde, l'examen d'une cinquantaine de patients sur une journée. La plupart du temps, la pathologie est virale, avec des maux de gorge, une toux particulière, des douleurs musculaires et de la fièvre. Les enfants comme les adultes sont concernés".


Parmi les urgences, il y a des situations vitales, prioritaires

Au service des urgences du centre hospitalier régional de la Citadelle, à Liège, le personnel infirmier et les médecins ne savent plus où donner de la tête.
Les inscriptions s'accumulent. Et parmi les urgences, il y a des urgences absolues, des situations où il faut faire vite car le pronostic vital est engagé. Le Dr Christian Biémar, cardiologue, explique: "Il y a des urgences vitales comme l'hémorragie cérébrale, digestive, l'infarctus du myocarde, le polytraumatisé. Dans ces situations, nous laissons tomber le reste. Nous nous occupons de ce qui est prioritaire, vital. Dans les salles d'attente, il faut patienter. Les équipes se concentrent sur les situations vitales, les cas aigus".



15 % de patients en plus par jour, plus de 300 patients à examiner

Le Dr Stéphane Desgesves, le patron du service des urgences du centre hospitalier régional de la Citadelle, a fait ses comptes.
Les admissions ont augmenté de 15 % ces dernières semaines.
Les urgentistes doivent se serrer les coudes pour faire face: "En moyenne, nous enregistrons 260 inscriptions par période de 24 heures. Depuis trois semaines, nous accueillons jusqu'à 300 patients par jour, soit une augmentation de 15 %. Le service des urgences atteint donc des pics de saturation. Les services d'hospitalisation également".

Eviter d'encombrer les urgences avec des cas qui relèvent de la médecine générale

Dans un autre établissement hospitalier, à la clinique de l'Espérance, à Montegnée, la situation est identique.
La charge de travail est très lourde en ce moment.
Ici, comme dans d'autres services d'urgences du pays, les équipes sont dans l'obligation de prendre en charge des personnes qui auraient dû spontanément consulter leur médecin traitant ou un service de garde de médecine générale. Le Dr Pascal Fajardo Mostenne, cardiologue et membre de l'équipe des urgences de l'hôpital de l'Espérance, explique: "Le cas typique est la douleur de gorge qui dure depuis trois ou quatre jours avec des difficultés pour avaler. Cet exemple pourrait correspondre à une angine, qui pourrait être prise en charge par un médecin généraliste. Ce sont ce type de situations qui encombrent les salles du service des urgences. Elles occasionnent des délais supplémentaires pour d'autres patients. C'est inacceptable".

Vive le printemps !

Les médecins généralistes comme les urgentistes savent parfaitement que cette situation va encore durer quelques semaines, jusqu'au retour d'une météo plus agréable, ensoleillée et surtout constante.

 

 

Epidémie de grippe: les hôpitaux sont saturés

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous