Europa League - Football

Glasgow Rangers : de la D4 à la finale de l'Europa League en 10 ans

Glasgows Rangers : la rage de (sur)vivre

Il n'y pas qu'en Belgique que des clubs sont condamnés à repartir plusieurs échelons plus bas suite à de (gros) soucis financiers. Mais en Ecosse, un club évoluant en quatrième division en 2012 peut disputer la finale de la Coupe d'Europe 10 ans plus tard ! Enfin, on ne parle pas ici d'un simple club, mais bien d'un pan d'Histoire du foot puisqu'il s'agit évidemment des Glasgow Rangers. L'un des clubs mythiques du football européen et même mondial puisque les "Gers" sont tout simplement le club le plus titré au monde !

Pourtant, cette légende a bien failli disparaître en 2012. A l'époque, c'est la crise en Écosse et les "Light Blues", criblés de dettes, sont mis en liquidation. Et malgré son âge vénérable (140 ans), l'institution protestante de Glasgow (le Celtic étant lui le club lié aux catholiques) se voit exclue de la première division, suite notamment à un vote négatif d'une majorité d'autres clubs membres de la Ligue écossaise. De nombreux joueurs quittent le club pour éviter ce qui s'apparente à une descente aux enfers. Seuls Lee Wallace et Lee McCulloch décident de rester pour encadrer les jeunes du centre de formation qui vont devoir assurer la survie du club et la fierté des supporters bleu et rouge.

Les joueurs des Rangers devant leurs fidèles fans
Les joueurs des Rangers devant leurs fidèles fans AFP or licensors

Remonter et retrouver le Celtic

Mais les légendes ne meurent décidément jamais. Relégués en quatrième division et dans un premier temps interdits de transferts, les Rangers vont alors entamer une remontée folle vers l'élite du foot écossais. Avec au passage des scènes hallucinantes de milliers de supporters bleus se déplaçant dans tout le pays pour remplir les petits stades de D4 et D3. Une marée bleue, fidèle et chatoyante.

Passant coup sur coup de la D4 à la D3 puis de la D3 à la D2, les Rangers devront ensuite patienter deux saisons en Scottish Championship. Et si Heart of Midlothian les prive de montée en 2015, le grand retour en D1 (la Scottish Premiehrship) se concrétise en 2016. La capitale écossaise retrouve ainsi ses derbys enflammés entre les Rangers et le Celtic, qui a pris ses aises pendant les quelques saisons désertées par les Rangers. Les pensionnaires du Celtic Park ont en effet tout raflé en l'absence de leurs rivaux éternels (neuf titres consécutifs, le fameux "nine in a row"). 

Mais baisser les bras ne fait par partie de l'ADN des Rangers. Après cette remontée express, il ne sont pas là pour faire de la figuration et comptent bien reprendre "leur" bien : le championnat écossais. Déjà portés par James Tavernier, l'arrière droit anglais devenu capitaine et qui carbure désormais aussi aux classements des buteurs (il est le meilleur artificier de l'Europa League cette saison !), le club recrute un autre "facteur X" :  Steven Gerrard, la légende anglaise, débarque comme coach en 2018. Et les Gers retrouvent les lauriers nationaux en 2021. Le 55e titre dans l'Histoire du club, un titre de "warriors", en attendant peut-être la consécration européenne au bout de cette Europa League 2021-2022 sous les ordres de Giovanni Van Bronckhorst.

Sur le même sujet

Les Rangers renversent Leipzig et retrouveront Francfort en finale de l’Europa League

Europa League - Football

Articles recommandés pour vous