WRC

Gilsoul : "Si on se fâche, on fait un écart de quelques dixièmes seulement"

Gilsoul : "Si on se fâche, on fait un écart de quelques dixièmes seulement"
03 août 2019 à 10:36 - mise à jour 03 août 2019 à 10:36Temps de lecture1 min
Par Maxime Berger avec Olivier Gaspard

Le rallye de Finlande a été marqué samedi matin par deux coups de théâtre avec l'abandon de Kris Meeke (Toyota), alors 3e, et la crevaison de son équipier Jari-Matti Latvala qui occupait la tête de la course qu'il a en conséquence dû laisser au 3e homme de l'écurie japonaise, Ott Tanak. A l'issue de la 15e spéciale et avant l'assistance de la mi-journée, l'Estonien, déjà vainqueur de l'épreuve l'an dernier et actuellement en tête du championnat du monde, menait la danse avec 13,8 secondes d'avance sur Latvala et 16,1 secondes sur Esapekka Lappi (Citroën). Sébastien Ogier est 5e, Thierry Neuville 7e.

"Je ne sais pas si notre week-end est compliqué. Si on regarde vraiment, on voit que les écarts sont très faibles, que chaque détail compte. Malgré un très gros rythme, on a été un peu décroché vendredi car on n'avait pas les meilleurs réglages. Vu notre position sur la route aujourd'hui, c'est difficile d'arriver à s'illustrer. Si on se fâche, qu'on prend de très gros risques, on peut faire un écart de quelques dixièmes de seconde seulement. On maintient la pression sur nos concurrents directs car tout peut se passer", a détaillé Nicolas Gilsoul, copilote de Neuville, à notre micro après la première partie de deuxième journée.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous