RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tennis

Gauff s'offre Osaka et passe en quart à San José, Raducanu avance en quart à Washington

Coco Gauff s'est débarrassée de Naomi Osaka pour se qualifier pour les quarts de finale à San José.
05 août 2022 à 05:29Temps de lecture2 min
Par AFP

Coco Gauff, 11e mondiale et finaliste du dernier Roland-Garros, s'est qualifiée jeudi pour les quarts de finale du tournoi sur surface dure de San Jose en Californie, en battant Naomi Osaka 6-4, 6-4.

L'Américaine de 18 ans, tête de série N.6, affrontera l'Espagnole Paula Badosa (N.2) au prochain tour.

Gauff, plus agressive et entreprenante, a souvent débordé Osaka, qui faisait son retour à la compétition cette semaine, après deux mois d'absence en raison d'une blessure persistante à un tendon d'Achille.

L'ancienne numéro 1 mondiale, aujourd'hui classée 41e et qui est de nouveau entraînée par son père Leonard François après deux années sous la houlette de Wim Fissette, a eu le mérite de s'accrocher dans la partie, malgré la domination de son adversaire.

A la traîne 5-2 dans la seconde manche, Osaka a d'abord sauvé quatre balles de match sur son engagement, avant de débreaker dans la foulée. Elle en a ensuite effacé trois autres, toujours sur son service alors qu'elle était menée 0-40.

Revenue à 5-4, la Japonaise a fini par céder sur la 8e balle de match concédée à Gauff, qui n'a finalement pas trop tergiversé au moment de conclure en 1h29.

La Bélarusse Aryna Sabalenka, tête de série N.4, a elle souffert pour accéder en quarts, aux dépens de l'Américaine issue des qualifications Caroline Dolehide 5-7, 6-1, 7-5. Elle affrontera la Russe Daria Kasatkina.

Raducanu avance en quart de finale à Washington

Emma Raducanu, qui aura la lourde tache de défendre son titre à l'US Open dans trois semaines, s'est qualifiée pour les quarts de finale du tournoi surface dure de Washington jeudi.

La Britannique, 10e mondiale et tête de série N.2, a battu 7-6 (7/5), 7-6 (7/4) la Colombienne Camila Osorio (67e), au bout d'une lutte intense longue de presque trois heures.

"Cela doit être l'un des matchs les plus physiques que j'ai jamais joué", a déclaré Raducanu. "C'était un effort monumental pour s'en sortir. Je suis très heureuse et fière de la façon dont je me suis battue quand ça comptait vraiment. Cela vous donne beaucoup de confiance après un match comme celui-là."

Raducanu, 19 ans, s'était révélée l'an dernier sur le gazon londonien de Wimbledon, en atteignant les 8es de finale, alors qu'elle pointait à la 338e place mondiale avant le tournoi et qu'elle n'avait jusque là jamais remporté le moindre match sur le circuit.

Elle avait ensuite créé une énorme surprise en s'imposant à l'US Open, bien qu'issue des qualifications, le tout sans perdre le moindre set.

Mais depuis, la jeune Britannique peine à confirmer son émergence sur le circuit. Son meilleur résultat en 2022 est un quart de finale à Stuttgart en avril.

Elle tentera de faire mieux vendredi contre la Russe Liudmila Samsonova (60e), qui a écarté l'Australienne Ajla Tomljanovic 4-6, 6-3, 6-2.

Chez les hommes, Daniel Evans (40e) a profité de l'abandon de Taylor Fritz (13e) pour se hisser en quart de finale (3-6, 7-6 (8/6), 4-1). Le Britannique affrontera le Japonais Yoshihito Nishioka (96e) tombeur 7-6 (7/2), 7-6 (7/1) du Russe Karen Khachanov (24e).

Le Suédois Mikael Ymer, vainqueur 6-3, 6-7 (3/7), 6-4 du Finlandais Emil Ruusuvuori, est l'autre seul qualifié du jour, car la pluie s'est abondamment abattue sur Washington, interrompant notamment la rencontre entre Nick Kyrgios contre Reilly Opelka. L'Australien, vainqueur en 2019 et récent finaliste à Wimbledon, menait 7-6 (7/1), 2-1.

Articles recommandés pour vous