Regions

Futur stade national: il ne reste plus que trois candidats en lice

Trois candidats restent en lice pour construire le stade national
25 juil. 2014 à 22:43 - mise à jour 26 juil. 2014 à 06:56Temps de lecture1 min
Par OPPENS Xavier Van

Le néerlandais BAM Group, le Belge Besix et une association entre trois groupes de construction (belge, espagnol et australien)… les trois candidats avaient deux petits mois pour remettre une offre complète: un plan en 3D, un scénario pour la construction du stade et pour son financement.

Besix a déjà décroché le marché pour l'agrandissement du stade Constant Vanden Stock. Mais le groupe se prépare à l'autre scénario sur la table, celui d'un déménagement du Sporting d'Anderlecht vers le futur stade national.

Pour les trois candidats, le défi est de taille. Il y a d'abord la question de l'emplacement du stade. Ce sera sur le parking C du Heysel, on le sait. Mais le site est à la fois propriété de la ville de Bruxelles et de la Flandre. Sans compter le montant des travaux estimé à 300 millions d'euros.

Une somme qu'il faudra rentabiliser. Or, pas question pour les autorités publiques de mettre la main au portefeuille.

Prochaine étape: l'examen des trois offres

Le cabinet d'Alain Courtois, échevin des Sports de la ville de Bruxelles, va mettre sur pied des groupes de travail.

Il faudra sans doute apporter l'une ou l'autre précision, peaufiner, affiner les projets d'ici à la fin de l'année. Date à laquelle un jury devra désigner LE consortium retenu.

Sarah Devaux

Sur le même sujet

BAM-Ghelamco reste le candidat privilégié pour la construction du stade national

Regions

Stade national: les trois candidats remettent leur projet final

Regions

Articles recommandés pour vous