RTBFPasser au contenu
Rechercher

Mobilinfo

Frontières belges fermées pour tout déplacement " non essentiel " : plus de détails ici

Frontières belges fermées pour tout déplacement « non essentiel » : plus de détails ici
21 mars 2020 à 14:28 - mise à jour 21 mars 2020 à 14:28Temps de lecture1 min
Par mbi@rtbf.be

Des contrôles sont organisés aux postes-frontières du pays pour détecter les déplacements jugés non-essentiels dans le cadre des mesures de confinement liées à la lutte contre la propagation du coronavirus. Les transports de marchandises et les personnes ayant une preuve de motif "essentiel" sont autorisés. Par exemple, la zone de police de Knokke-Heist/Damme a mis en place plusieurs barrages à la frontière avec les Pays-Bas pour empêcher le trafic de transit.

Pour simplifier les contrôles, la police demande aux travailleurs transfrontaliers de se munir d'une attestation de leur employeur pour justifier tout déplacement essentiel.

 

Ce qui est interdit:

- Les déplacements vers les résidences secondaires sur le territoire belge

- Les voyages touristiques vers la Belgique, en particulier

 

Ces contrôles sont en cours sur les voies routières mais également dans les ports, aéroports et gares d'arrêt des trains internationaux. 

 

Les sanctions en cas de non-respect de ces mesures peuvent aller jusqu'à 4.000 euros d'amende et/ou trois mois de prison.

Le retour de citoyens belges encore à l'étranger reste autorisé.

Articles recommandés pour vous